Mondiaux de cross

Deuxième des Championnats de France de cross juniors, Alexis Phelut devrait être présent aux Mondiaux.

 

Seulement trois athlètes français devraient participer aux prochains Championnats du monde de cross qui auront lieu le 26 mars prochain à Kampala en Ouganda.

L’hippodrome de Saint-Galmier, qui a accueilli les Championnats de France de cross ce week-end, ne devrait pas permettre à beaucoup d’athlètes de connaître des Mondiaux de la spécialité comme cela avait été le cas sur le même parcours en 2005. A l’époque, la Fédération française avait sélectionné six équipes de France (il y avait encore le cross court) avec des résultats mitigés. Depuis, les sélectionneurs ont souvent hésité pour envoyer un contingent complet aux Championnats du monde.

Beaucoup d’absents

Et pour cette année, celui-ci devrait même être très réduit puisque seulement trois noms auraient été proposés à la Direction technique nationale. En effet, avec les désaffections de Christelle Daunay (1e sur le long), de Sophie Duarte (2e) et de Hassan Chahdi (1e chez les hommes), l’équipe de France avait dès dimanche soir perdu ses gros moteurs pour voler jusqu’en Ouganda. En ajoutant également la sagesse du junior Yani Khelaf émoussé par sa longue saison indoor et également forfait pour les Mondiaux, les sélectionneurs ont dû jouer avec peu de pions.

Surtout qu’à la vue des critères de sélection (athlète potentiellement capable de finir dans les 30 premiers et une équipe dans les 8), aucun des autres athlètes figurant parmi les sélectionnables ne remplissaient les conditions. Néanmoins, si la DTN valident les choix, Alexis Phelut (2e chez les juniors), ainsi que Michaël Gras (2e chez les seniors) et Emmanuel Roudolff-Levisse (1e espoir et 3e seniors) devraient être au départ le 26 mars des Championnats du monde. Une première pour le junior en cross (il a participé aux Mondiaux cadets en 2015) et un deuxième essai pour Roudolff-Levisse et Gras qui ont tous les deux déjà participé à un Mondial juniors à Bydgoszcz (Pologne), respectivement en 2013 et 2010.

Aucune équipe sélectionnée

Mais contrairement aux derniers Mondiaux de Guiyang (Chine), où les deux équipes juniors avaient été qualifiées (13 athlètes au total), cette fois, pas de Team France. Puisque le retrait de Khelaf, ainsi que celui de la triathlète Cécile Lejeune (1e junior) chez les filles, condamneraient les deux équipes de cette catégorie.

Enfin, malgré l’apparition d’un relais mixte (un relais de deux filles et deux garçons), aucun athlète du cross court n’aurait été retenu, la FFA considérant que malgré les belles performances aux France d’Elodie Normand et de Mohamed-Amine El Bouajaji (premiers Français), le niveau des potentiels sélectionnés est trop juste pour amener une équipe compétitive.

Pour tout savoir des Championnats de France de cross.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment