Coupe du monde par équipes

La Fédération britannique d’athlétisme a dévoilé aujourd’hui le concept de sa Coupe du monde des nations.

 

Alors que l’athlétisme tente de  suivre le rythme des sports « bankable », une nouvelle épreuve va voir le jour cet été avec l’organisation d’une Coupe du monde des nations les 14 et 15 juillet prochains au London Stadium.

Suite à la réussite des derniers Championnats du monde d’athlétisme au London Stadium, la Fédération britannique d’athlétisme a décidé de surfer sur la vague  pour proposer un nouvel événement d’athlétisme à ses concitoyens. Voilà comment est née la Coupe du Monde d’athlétisme des nations, qui aura lieu les 14 et 15 juillet prochain à Londres.

2 millions de dollars à gagner

Cette compétition organisée sur deux soirées, sur le même principe que la Coupe d’Europe par équipes, opposera huit pays (Royaume-Uni, Etats-Unis, Pologne, Chine, Jamaïque, Afrique du Sud, Allemagne) dont la France sur toutes les épreuves de l’athlétisme – les courses ne se disputant que jusqu’au 1 500 m. Chaque concours et course se disputera sous la forme d’une finale directe (huit athlètes par événement) avec des épreuves masculines et féminines. « C’est un événement novateur des plus excitant, a lâché Sebastian Coe, le président de l’IAAF. Nous aurons huit des meilleures équipes au monde avec la plupart des meilleurs athlètes au monde pour remporter le trophée. »

Un trophée et également un prize money de 2 millions dollars qui seront à remporter. « Le concept de cet événement va attirer beaucoup de monde, se réjouit Wayde Van Niekerk, que ce soit des athlètes mais aussi des fans. »

Pour les Français, à trois semaines des Championnats d’Europe de Berlin, cette compétition sera l’occasion de se confronter à un beau plateau. Par contre, d’un point de vue médiatique, cela risque difficile pour cette compétition de se faire une place avec le même jour (le 15 juillet) la finale de la Coupe du monde de football et la finale de Wimbledon.

Facebook Comments

Post a comment