Route du Louvre

Philippe Lamblin, le président de la Ligue des Hauts-de-France d’athlétisme et Jean-Pierre Watelle, le directeur,  au coeur du Musée le Louvre Lens, là où l’arrivée de la Route du Louvre se déroulera le 13 mai.

 

Pour la première fois depuis la création de cette course en 2006, les concurrents de la 13e édition de la Route du Louvre arriveront au sein du Musée le Louvre Lens, le 13 mai prochain. Un pari réussi par la Ligue d’athlétisme des Hauts-de-France.

« Lors des premières éditions nous arrivions dans un désert, certains se moquaient de nous, mais treize ans plus tard, nous sommes là ! » En une phrase, le président de la Ligue d’athlétisme des Hauts-de-France, Philippe Lamblin a résumé le chemin parcouru par la Route du Louvre depuis sa création en 2006.

Un rêve devenu réalité

En effet, pour sa treizième édition la Route du Louvre, marathon reliant Lille à Lens, aura l’honneur d’arriver dans l’enceinte du Musée le Louvre Lens, une première. « On n’y croyait pas il y a treize ans, avoue Jean-Pierre Watelle, le directeur de la Ligue d’athlétisme des Hauts-de-France. Les premières années on arrivait sur une friche puis lors des cinq dernières éditions, nous étions sur le splendide site du 11/19 à Loos-en-Gohelle, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais l’année dernière, la question s’est de nouveau posée quand à la faisabilité d’arriver dans le musée et Marie Lavandier, la directrice de l’établissement, a relevé le défi. »

Les 16 000 participants de la Route du Louvre auront donc l’occasion de courir au sein du Musée avec l’arrivée du marathon et du 10 km du côté de l’entrée principale de l’établissement, alors que les randonneurs arriveront du côté du parking de Liévin, se voyant même offrir le luxe de pénétrer dans le hall du Musée pour en terminer. « Le rêve devient réalité, ajoute Marie Lavandier, la directrice du Louvre Lens. C’est une première mondiale puisque une partie de la course se passera à l’intérieur du site. »

Parcours plus facile

« On marie pour la première fois le sport et la culture au plus beau sens du terme, continue Philippe Lamblin. Traverser un beau Musée en courant ou en marchant, on le réalise, non pas à Abu Dhabi, non pas à Paris, mais à Lens ! »

D’ailleurs, ce changement de lieu d’arrivée permet au marathon de bénéficier d’une fin de parcours plus roulante que lors des cinq dernières éditions, de quoi voir les records de l’épreuve (2h10’35 pour Kirva Kiprono et 2h32’19 pour Bizvayehu Ehite en 2012) tomber ? « Le parcours du marathon est considérablement facilité puisque lorsqu’on arrivait sur le site du 11/19, les trois derniers kilomètres étaient en montée, explique Jean-Pierre Watelle. Là, les trois derniers kilomètres sont en faux plat descendant. »

De quoi promettre un beau spectacle qui sera diffusé ce dimanche 13 mai pendant près de trois heures sur les antennes de France 3 Hauts-de-france à partir de 9h30.

Pour plus d’informations sur la Route du Louvre 2018

Route du Louvre

Article réalisé en partenariat avec la Ligue des Hauts-de-France d’athlétisme.

Si vous souhaitez mettre en avant votre événement, contactez-nous.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment