Renaud Lavillenie

Renaud Lavillenie a remporté les Texas Relays.

 

Pour sa première participation au Texas Relays, Renaud Lavillenie s’est imposé à Austin (Etats-Unis) avec un saut à 5,92 m, lançant parfaitement sa campagne en plein air 2018.

Pour l’homme de chiffres qu’est Renaud Lavillenie, cette rentrée américaine ne peut être qu’une réussite. Pour sa première compétition de la saison outdoor, le Français s’est imposé lors des Texas Relays à Austin (ex-aequo avec le Canadien Shawn Barber) avec un saut à 5,92 m, soit la meilleure rentrée de sa carrière, le tout un mois avant son habituel retour en compétition, généralement prévu à la fin du mois d’avril.

Un concours presque parfait

Autant dire que ce premier passage par la compétition texane de référence aura été tout bénéfique pour le champion du monde en salle 2018. Arrivé seulement mardi au Texas pour un stage de préparation avec les athlètes de son groupe Kevin Menaldo et Stanley Joseph, le recordman du monde est apparu en grande forme, franchissant toutes les barres à son premier essai (5,62 m, 5,72 m, 5,82 m et 5,92 m), avant de faire impasse à 5,97 m et d’échouer par trois fois à 6,02 m.

D’ailleurs, l’événement américain, qui s’est déroulé sous une belle chaleur, est resté fidèle à sa réputation avec un excellent concours, puisque le Canadien Shawn Barber a quasiment réussi le même parcours que Lavillenie (un échec puis impasse à 5,82 m), avant de franchir 5,92 m au premier essai. Alors que le junior Armand Duplantis, en franchissant également 5,92 m (au 3e essai), a amélioré son propre record du monde de la catégorie.

Rendez-vous le 14 avril

Un peu plus loin, on retrouve le Français Stanley Joseph qui termine 4e avec 5,62 m, alors que Kevin Menaldo et Valentin Lavillenie se sont contentés de 5,47 m (6e) et 5,32 m (8e).

Pour la suite, Lavillenie et son groupe ont rendez-vous dans deux semaines pour le Texas Inviational (également à Austin) mais cette fois, ils auront deux semaines d’entrainement sur place dans les jambes. De quoi viser dès la mi-avril une barre supérieure au 6 m pour le recordman du monde.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment