Hugo Tavernier

Hugo Tavernier s’est classé cinquième des Mondiaux juniors au lancer du marteau (crédit photo Mochizuki/Durand pour www.trackandlife.fr).

 

Le Français Hugo Tavernier a terminé cinquième des Championnats du monde juniors au lancer de marteau, après avoir battu à plusieurs reprises son record personnel. Pour le reste, le triple sauteur Martin Lamou s’est, comme prévu, qualifié aisément pour la finale.

Pendant longtemps, Hugo Tavernier a dû rêver à une breloque internationale. Troisième des qualifications au lancer du marteau, le Français se présentait comme l’un des outsiders pour le podium. D’ailleurs, dès son premier essai, le frère d’Alexandra Tavernier plantait un essai à 75,20 m, record personnel explosé et prenait la tête du concours. Le Français restait d’ailleurs sur le podium virtuel après deux essais mais ses adversaires se réveillaient à ce moment-là.

Ca passe pour Lamou et Samba-Mayela

Et même s’il battait de nouveau son record personnel avec un jet à 75,99 m lors de son cinquième essai, il ne pouvait rien faire face à au Britannique Jack Norris (80,65 m), aux Ukraniens Mykhaylo Kokhan (79,68 m) et Mykhaylo Havryliuk (77,71 m) et au Suédois Ragnar Carlsson (77,62 m). Néanmoins, arrivé en Finlande avec un record à 74,25 m, Hugo Tavernier en repart avec une meilleure performance à 75,99 m et la sensation du devoir accompli.

Une sensation qui prévaut aujourd’hui pour les leaders de l’équipe de France. Engagée ce matin dans les séries du 100 m haies, Cyrena Samba-Mayela s’est aisément qualifiée pour les demi-finales en terminant deuxième de sa course en 13’’56 (-0,3). Des demi-finales où elle retrouvera sa compatriote Sacha Alessandrini également qualifiée (4e de sa course en 13’’93, -1,1).

Le relais 4×100 m qualifié

Qualification sans accroc également pour Martin Lamou. Le triple sauteur entrainé par Teddy Tamgho (qui est sur place pour coacher) a mordu son premier saut avant de retomber à 16,26 m (-0,2), bien plus loin que la distance de qualification (15,80 m). D’ailleurs, il n’a fallu qu’un saut à Jonathan Seremes, l’autre Français engagé, pour réaliser cette performance (15,85 m, +0,8).

Pour le reste, la Française Agathe Guillemot a terminé en trombe son heptathlon en réalisant le meilleur temps sur 800 m en signant un impressionnant 2’09’’37. Cette performance permet à la Tricolore de boucler ses sept épreuves à la 21e place avec 5 231 points.

Enfin, le relais 4×100 m féminin composé de Wided Atatou, Sacha Alessandrini, Marine Mignon et Eleane Marcelin s’est qualifié pour la finale en terminant troisième de sa série en 44’’80.

Tous les résultats.


Pour contribuer financièrement à Track and Life, rendez-vous sur www.patreon.com/trackandlife et cliquez sur « Become a Patron »
Patreon Track and Life

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment