Kevin Mayer

Kevin Mayer est en tête de l’heptathlon des Championnats du monde en salle après trois épreuves.

 

Après trois épreuves, Kevin Mayer est en tête de l’heptathlon des Championnats du Monde en salle de Birmingham. Une matinée dans laquelle Carolle Zahi s’est qualifiée aisément pour les demi-finales du 60 m en battant son record personnel.

Comme à son habitude, Kevin Mayer est entré en trombe dans son championnat. Pour son premier heptathlon depuis son titre aux Championnats d’Europe de Belgrade en mars dernier, le Français a raboté un dixième à son record personnel sur 60 m pour terminer deuxième des séries en 6’’85, derrière le Canadien Damian Warner (6’’74).

Deux records personnels pour Mayer

Un record puis un deuxième, dès l’épreuve suivante à la longueur. Depuis plusieurs semaines, le Français savait qu’une performance de pointe était dans ses cordes dans cette discipline qu’il a beaucoup travaillée. Et comme par magie, le gros saut (7,55 m) est sorti au bon moment, à son troisième essai. A ce moment-là, Mayer possédait deux petits points de retard sur Warner.

Mais dès le lancer de poids, le champion du monde en titre du décathlon a fait le trou grâce à un jet à 15,67 m (meilleur jet de tous les concurrents) pour prendre la tête de l’heptathlon avec 2 714 points devant Warner (2 669 pts) et l’Allemand Kazmirek (2 572 pts), alors que Ruben Gado, l’autre Français engagé,  pointe à la dixième place avec 2 466 pts (6’’99 au 60 m, 7,26 m à la longueur et 13,61 m au poids, record personnel).

Meilleur temps des séries pour Zahi

Un bon début des deux combinards sur lequel a surfé la sprinteuse Carolle Zahi. Toujours éliminée en série lors de ses deux premiers grands championnats (Mondiaux en salle 2016, Mondiaux 2017), la Française a réalisé une belle démonstration en remportant la série 4 du 60 m en 7’’11, record personnel battu de quatre centièmes et meilleur chrono des séries devant toutes les favorites.

Seule petite ombre au tableau pour cette matinée, le raté à la hauteur au pentathlon d’Antoinette Nana Djimou. Pourtant auteure d’une belle prestation sur le 60 m haies avec le quatrième temps en 8’’29, la Française s’est manquée à la hauteur (1,70 m), avant de réagir au poids pour battre son record personnel avec 15,52 m. Après trois épreuves, la Française reste en embuscade avec 2 815 points (7e) à 71 points de la première Yorgelis Rodriguez.

Tous ces athlètes ont rendez-vous dès ce soir pour les demi-finales du 60 m pour Zahi (à partir de 19h50) et la suite des épreuves combinées pour Mayer, Gado et Nana Djimou.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment