Carolle Zahi

Carolle Zahi a réalisé une grande performance aujourd’hui à Nantes.

 

Pour ce premier meeting du circuit national de la saison, l’internationale Carolle Zahi a frappé fort en réalisant les minima pour les Championnats du monde en salle, alors que dans le même temps, les hurdleurs Aurel Manga et Laura Valette se sont imposés.

Il y a deux ans, Carolle Zahi s’était révélée lors de la saison en salle en se qualifiant pour les Championnats du monde de Portland. Depuis, l’internationale française est bien installée en équipe de France et s’est permis aujourd’hui de réaliser les minima pour les prochains Mondiaux (Birmingham) dès sa première sortie.

Deuxième performance mondiale

En effet, lors du meeting national de Nantes Métropole, la sociétaire de l’Athlé Sudd 77 a réalisé un carton plein en courant 7’’20 en série du 60 m (minima pour les Mondiaux) puis 7’’15 en finale, record personnel et deuxième meilleure performance mondiale de l’année (ex-aequo avec Mikiah Brisco) derrière Murielle Ahouré (7’’11). « Ce nouveau record personnel est une grosse satisfaction, lâchait-elle. Je me suis fait plaisir. C’était un peu le but de faire les minima. Je ne peux pas dire que je ne m’y attendais pas. Mais j’étais en phase de test donc je ne savais pas trop où me situer. »

Une phase de test qui s’avère donc concluante pour la sprinteuse qui se place déjà comme une probable finaliste lors des prochains Mondiaux. Un rendez-vous international sur lequel lorgne également Aurel Manga.

Mauvais départ pour Manga et Valette

Finaliste la saison dernière des Championnats d’Europe en salle sur 60 m haies, l’élève de Giscard Samba était venu à Nantes pour aller vite. Mais un mauvais départ en finale l’a privé des quelques centièmes obligatoires pour réaliser les minima (7’’65). Malgré tout, le Français s’est imposé en 7’’72 devant le surprenant Marvin Pistol (7’’84). « On va retenir la victoire malgré un départ poussif, jugeait Manga. Mais il y a eu plein de choses intéressantes comme le fait de créer de la vitesse à partir de la troisième haie malgré le mauvais départ. Les jambes sont là, je recours demain (à Eaubonne). »

Aurel Manga

Aurel Manga s’est imposé sur le 60 m haies malgré un départ raté.

 

Sa partenaire de l’équipe de France pouvait presque faire le même constat. Alors qu’elle avait réalisé son record personnel dans sa salle nantaise l’année dernière (8’’13), Laura Valette s’est contentée cette fois d’une victoire en 8’’27 sur 60 m haies, devant la jeune Sarah Fofana-Koutouan (8’’34) et Rosvitha Okou (8’’36). « C’est un peu décevant par rapport au chrono, je pensais vraiment faire mieux, regrettait Valette. A la vue des séances d’entrainement, ce n’est pas très représentatif de ce que je fais. Je loupe mes deux départs sur mes deux courses, donc il y a de la frustration. Mais ça devrait aller plus vite la prochaine fois. »

Beau duel entre Maiau et Bertrand

Des prochaines fois qu’attendent déjà avec impatience les sauteurs Raihau Maiau et Jean-Pierre Bertrand. Les deux internationaux se sont en effet bien battus aujourd’hui avec la victoire du premier cité pour un centimètre (7,79 m contre 7,78 m). « L’année dernière je n’avais fait que le 60 m mais là on a privilégié la longueur, expliquait celui qui avait repris à Nantes la saison passée après une rupture du tendon d’Achille. C’est une bonne rentrée mais je pensais que ça irait plus loin. »

Pour Prisca Duvernay en revanche, ses 1,86 m à la hauteur lui convenait parfaitement. « Je suis très contente car la semaine dernière j’avais fait un concours pourri. Aujourd’hui, il fallait se venger. Je pense que je peux encore aller plus haut. » Elle devance les deux Rennaises Marine Vallet et Solène Gicquel qui se sont arrêtées à 1,83 m.

Record pour Amandine Brossier

Enfin, alors que Marvin René signait le meilleur temps sur le sprint dans le clan tricolore (6’’67 en série du 60 m), et que Déborah Sananes s’imposait sur le 400 m (53’’66),  on retiendra également les 23’’87 d’Amandine Brossier sur 200 m. Auteure d’une belle saison l’année dernière avec une première sélection en équipe de France, l’Angevine était satisfaite de son son nouveau record personnel. « J’ai eu de très bonnes sensations. Ca fait plaisir car je ne savais pas trop où j’en étais. Surtout que ça ne fait pas longtemps que je fais de l’athlétisme donc je n’ai pas beaucoup de repères. »

Des repères, tous les athlètes présents aujourd’hui en manquaient évidemment. Car la saison indoor ne fait que commencer et que Nantes, n’était que la première étape.

Bonne rentrée pour Lemaitre
A Lyon, Christophe Lemaitre a effectué une bonne rentrée en réalisant 6’’62 sur 60 m. Alors qu’à Liévin, on notera le record personnel sur 1 500 m pour le champion d’Europe espoirs de cross Jimmy Gressier qui réalise 3’43’’18 juste devant Simon Denissel (3’43’’22).

A lire également

Record du monde du 60 m pour Christian Coleman

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment