Muktar Edris

Muktar Edris, champion du monde du 5 000 m cet été, sera au départ du 3 000 m de Liévin.

 

Six ans après sa dernière édition, le meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais, anciennement meeting de Liévin, fera son retour le 13 février prochain avec un plateau énorme, de quoi postuler à une place parmi les cinq meilleurs meetings mondiaux indoor en 2018.

Cet hiver, pour voir des champions du monde, le plus simple sera de se rendre au meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais de Liévin le 13 février prochain. En effet, pour son retour dans le calendrier mondial, le meeting nordiste devrait frapper fort avec des start-lists dignes de championnats internationaux.

Mo Farah a été contacté

En plus de Pierre-Ambroise Bosse, champion du monde du 800 m cet été, qui aura un 1 000 m monté pour lui pour battre le record de France de la spécialité, le directeur de la Ligue des Hauts-de-France d’athlétisme et responsable du meeting Jean-Pierre Watelle a réussi à attirer du beau monde comme la Grecque Katerina Stefanidi, championne olympique et du monde en titre du saut à la perche ou encore Moktar Edris, le tombeur de Mo Farah sur le 5 000 m des derniers Mondiaux de Londres. « Quand j’organise mon plateau, le but est d’avoir les meilleurs mondiaux, explique celui qui a relancé le meeting créé il y a plus de 30 ans par Philippe Lamblin, l’actuel président de la Ligue des Hauts-de-France. Donc je les sollicite toujours. Si tu ne leur proposes pas de venir, tu n’as aucune chance de les avoir. »

Pour la petite histoire, le comité d’organisation avait même sondé la star Mo Farah qui a décidé de poursuivre sa carrière sur la route. Mais avec Edris et Salomon Barega (2e performeur mondial sur 5 000 m), ou encore Edwin Soi et Albert Rop, il détient déjà un 3 000 m de folie .

En plus du sprint où Jimmy Vicaut croisera notamment la route du champion du monde du 100 m 2003 Kim Collins ou de l’Iranien Hassan Taftian, il faudra en effet surtout se tourner du côté du demi-fond pour voir des courses incroyables.

Des médaillés mondiaux à la pelle

Pour preuve avec le 800 m masculin, où le podium de Londres sera au départ (Adam Kszczot et Kipyegon Bett), sans Bosse mais avec Mohammed Aman, triple champion du monde (2012 et 2014 en salle, 2013 en plein air). « Un athlète comme Kszczot, c’est lui qui m’a sollicité dès le départ pour venir car il adore la salle. »

Il faut dire que l’Arena Stade couvert de Liévin possède une belle réputation dans le milieu, avec pas moins de neuf records du monde battus en son sein. « Beaucoup d’athlètes ont également battu leur record personnel ici. C’est pour ça qu’ils veulent revenir. »

Les autres courses de demi-fond s’annoncent également grandioses avec notamment Silas Kiplagat (3’27’’64) et Ayanleh Souleiman (3’29’’58) sur le 1 500 m et Margaret Wambui sur 800 m (1’56’’87). « Il y a un vrai savoir faire dans l’organisation. Cette salle a une histoire, il y a une véritable proximité avec le public. »

5 000 personnes attendues

5 000 personnes sont d’ailleurs attendues pour remplir ce stade couvert qui n’attendait que ça depuis six ans. De quoi se permettre des folies ? « Si on termine dans le Top 5 des meetings mondiaux ça sera beau. On revient de loin. Il faut remercier nos partenaires comme EDF et les collectivités territoriales (région des Hauts-de-France, conseil départemental du Pas-de-Calais et la communauté d’agglomération Lens-Liévin) sans qui le meeting n’aurait pas revu le jour. »

Ce retour est prévu pour le mardi 13 février, où en plus de probables meilleures performances mondiales, les spectateurs pourront peut-être assister à deux records de France, celui de Bosse sur 1 000 m et celui de Ninon Guillon-Romarin à la perche.

Autant dire que Liévin est prêt à frapper fort !

Meeting Hauts-de-France/Pas-de-Calais

Pour plus d’informations sur le meeting.

Article réalisé en partenariat avec le meeting des Hauts-de-France/Pas-de-Calais. Si vous souhaitez mettre en avant votre événement, contactez-nous.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment