Laura Valette

Laura Valette a terminé deuxième du 100 m haies en égalant son record personnel.

 

A quelques jours de l’annonce définitive de la sélection pour les Championnats d’Europe de Berlin, les athètes pas encore sélectionnés chassent les minima. Et malgré des temps au-delà des chronos demandés, Garfield Darien, premier sur 110 m haies et Laura Valette, deuxième sur 100 m haies, ont marqué des points.

Ce soir, la caravane de l’athlétisme faisait étape à Sotteville-lès-Rouen mais les têtes étaient déjà toutes à Berlin. En effet, alors qu’une nouvelle liste des sélectionnés est sortie aujourd’hui (voir article), les absents venaient en Normandie chercher le précieux sésame. Mais malgré de bonnes conditions climatiques, aucun minima n’ont été réalisés. Deux athlètes ont néanmoins envoyé de bons signaux du côté de la FFA.

Darien en maîtrise dès la deuxième haies

Sur 110 m haies, Garfield Darien s’est encore imposé cette saison sur un meeting national. Mais comme lors de ses dernières sorties, le quatrième des derniers Mondiaux n’a pas pu sortir le chrono, tournant encore autour du pot (13’’45, +1,7). Mais dans la lutte qui l’oppose à distance avec ceux qui ont fait les minima comme Ludovic Payen, quatrième ce soir (13’’51), Darien a pris un ascendant. « On a vu sur la sélection qu’il n’y a pas que les minima qui comptent, juge Darien. C’est bien de montrer qu’à la bagarre je suis présent. Encore une fois, malgré la fatigue des trois tours aux France où j’ai laissé des plumes, je réponds présent. Mais aujourd’hui j’ai bien géré ma course, j’ai senti dès la deuxième haie que j’allais gagner. »

Une maîtrise qu’à retrouver Laura Valette sur 100 m haies. En pleurs après les France Elite (2e), l’espoir a signé une course très propre pour terminer deuxième (derrière Boguard en 12’’85) en 13’’04 (+1,3), record personnel égalé. « L’objectif était avant tout de me faire plaisir car la saison n’a pas été facile. J’ai réussi à faire un chrono sur une course assez propre. »

Surtout, la Française s’est également rapprochée de Berlin. « J’ai vu que Solène (Ndama) était qualifiée avec 13’’02 donc je me dis pourquoi pas moi ? J’espère qu’on ira ensemble et pourquoi pas être trois là-bas. »

Tony Yoka présent pour Teddy Tamgho

A Berlin, Axel Chapelle y sera à coup sûr. Mais ce soir, le Français, troisième de la Coupe du Monde ce dimanche à Londres, était tout simplement cuit. « C’était mal parti car je ne suis vraiment pas en forme, lâchait Chapelle qui a terminé deuxième avec 5,60 m derrière le champion olympique Thiago Braz (5,70 m). Je reviens de Londres et plus le concours avançait, plus j’étais dans les vapes. C’est bien que Thiago ait été là car ça m’a obligé à me bouger un peu. A 5,60 m,  j’ai dû m’arracher car j’étais vraiment fatigué. Je n’ai plus de jus il faut que je rentre chez moi. »

En revanche, rentrer se reposer ce n’est pas au programme de Teddy Tamgho. Le champion du monde 2013 du triple saut, est en phase de reprise avec l’athlétisme de haut niveau. Pour son troisième concours de longueur, Tamgho a terminé cinquième avec 7,41 m (+0,9) alors que Yann Randrianasolo a fini à la première place chez les tricolores (3e avec 7,72 m, +1,9). « Il faut savoir que le saut en longueur c’est une discipline différente du triple saut, expliquait Tamgho qui avait reçu ce soir la visite du champion olympique de boxe Tony Yoka. Pour sauter beaucoup plus loin, il me faut plus de concours. Il faut que je reprenne le rythme. Il faut repratiquer, repratiquer, repratiquer. »

Cynthia Anais inusable

Recourir c’est également ce que va faire Alexandre Saddedine. Dans un 1 500 m ronronnant, le Français a vite compris que le chrono ne serait pas au rendez-vous (4e en 3’41’’90, victoire pour Bertasius. En 3’39’’94). « Ca ne passe pas vite donc je suis resté dans le peloton et j’en ai gardé un peu sous le pied car je vais sûrement courir le week-end prochain à Heusden, avouait-il. Ca ne servait à rien de se mêler à la bagarre. J’ai essayé de ne pas laisser de cartouches. »

Une retenue que ne connaît pas Cynthia Anais. Déjà qualifiée sur 800 m et sur le 4×400 m pour les Championnats d’Europe de Berlin, la vice-championne de France a encore réussi une course solide ce soir en se classant quatrième du 800 m en 2’00’’94, signant son sixième chrono de l’été sous les 2’03.

Et alors que Orphée Neola confirmait son bon état de forme en terminant deuxième du 100 m en 11’’26 (+2,4) derrière l’intouchable Muriel Ahouré (10’’91), les yeux sont déjà tournés vers Monaco et Heusden-Zolder ce week-end entre autres, où les recalés du moment essaieront encore de grapiller des points.


Pour contribuer financièrement à Track and Life, rendez-vous sur www.patreon.com/trackandlife et cliquez sur « Become a Patron »
Patreon Track and Life

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment