Meeting de Montgeron

Martin Lamou a remporté le Meeting de Montgeron au triple saut.

 

Dans une ambiance automnale, le meeting national de Montgeron a permis au triple sauteur Martin Lamou de s’imposer et à Solene Ndama, la spécialiste des épreuves combinées, de battre son record sur 100 m haies.

Alors que son entraineur Teddy Tamgho joue au chat et à la souris avec les journalistes quant à sa future rentrée, son élève Martin Lamou était bel et bien présent à Montgeron aujourd’hui. Celui qui est encore junior semble d’ailleurs avoir pris une nouvelle envergure cette saison puisqu’il a su aujourd’hui se mettre au niveau du concours pour décrocher un beau succès avec 16,76 m (+1,5) devant Hugues-Fabrice Zango (16,49 m, +1,5). « Il y a eu une bonne bagarre aujourd’hui, les gars étaient chauds, savourait Lamou. A la base je ne voulais pas vraiment sauter loin. J’étais surtout venu pour rechercher des sensations. Mais les mecs m’ont obligé à envoyer un saut. »

Du mieux pour Billaud

Des sensations que recherchent également la co-recordwoman de France du 100 m haies, Cindy Billaud. De retour d’une grossesse, la Française a fait un beau saut en avant en série en courant en 13’’40 (+1,9) avant de connaître une finale plus compliquée, notamment à cause du froid (7e en 13’’55). « C’était dur, je n’avais plus de force en final, avouait-elle. Mais c’est une satisfaction car les chronos sont descendus. Maintenant, il faut continuer à travailler pour retrouver de meilleures sensations. Ce n’est pas une excuse mais c’était compliqué de gérer la série à 16 h puis la finale à 18h45. Pour moi qui revient c’est un peu plus dur. »

Ce break n’a en revanche pas gêné la championne d’Europe juniors de la spécialité Solène Ndama. Pour sa première année chez les espoirs, celle qui prépare avant tout les épreuves combinées a terminé deuxième (derrière Herman en 12’’73 et devant Laura Valette 3e avec 13’’14) en 13’’12 (+0,9), nouveau record personnel. « Je suis assez surprise du chrono, lâchait-elle. C’est mon record personnel alors que l’année dernière je l’avais fait en plein mois de juillet. Ca lance parfaitement la saison et ça va surtout me rapporter des points pour l’heptathlon. »

Gressier avec prudence

Et alors que Timothée Adolphe battait une nouvelle fois son propre record d’Europe du 100 m handisport en 11’’09, on retiendra la belle performance sur 3 000 m de l’international espoirs Jimmy Gressier. Dans une course où on retrouvait également les espoirs Fabien Palcau, Mohamed-Amine El Bouajaji et Mehdi Frère, le Nordiste a fait forte impression en partant prudemment et faisant ensuite le forcing dans la deuxième partie de la course.

Jimmy Gressier

Jimmy Gressier a terminé premier français sur 3 000 m.

 

Un peu juste pour rattraper le Kenyan Kibet (vainqueur en 7’50’’83), Gressier terminait dans un second groupe (5e) en 7’53’’81, nouveau record personnel. « J’ai décidé de partir prudemment car à chaque fois que je faisais le fougueux, j’avais du mal à terminer, expliquait Gressier. Je sais juste qu’avec un peu plus de relais ça peut aller encore plus vite. C’était une course de rentrée. Je sais que je ne suis pas encore dans une grande forme. Mais le but c’est d’être prêt fin juin début juillet. »  Derrière lui on retrouve Mohamed-Amine El Bouajaji (8e en 8’12’’14) et Fabien Palcau (9e en 8’14’’05).

Enfin, alors que les espoirs  Gabriel Tual et Charlotte Mouchet se distinguaient sur 800 m (1’47’’91 et 2’05’’06), on signalera le beau concours au disque de Lolassonn Djouhan avec 62,48 m et la victoire de Loïc Desbonnes sur le 110 m haies en 13’’81 (+2,9) qui conclut cette étape du circuit national avant le deuxième tour des Interclubs la semaine prochaine.

En attendant Tamgho, Boxberger flambe
Alors qu’on attendait le retour de Teddy Tamgho au meeting de Baie-Mahault, le champion du monde 2013 du triple saut n’a finalement pas pris part à la compétition. Ce n’est que partie remise puisque le Français, selon son entourage, est en bonne forme physique et devrait vite sauter. Et alors qu’en Guadeloupe, Deborah Sananes a bouclé son 400 m en 53’’21, la steepleuse Ophélie Claude-Boxberger a battu la meilleure performance française de tous les temps sur 2 000 m steeple en 6’16’’60 au Plieshausen Laufermeeting en Allemagne.

Tous les résultats

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment