Gabriel Bordier

Gabriel Bordier a confirmé son bon début de saison estivale.

 

Lors du match international par équipes de marche de Podebrady (République Tchèque), l’espoir Gabriel Bordier a confirmé son très bon début de saison en prenant la quatrième place du 20 km marche, alors que les autres Français et notamment Emilie Menuet ont dû jongler avec les cartons rouges.

Déjà très en vue lors des Championnats de France de Mérignac, l’espoir Gabriel Bordier a une nouvelle fois répondu présent aujourd’hui lors du match international par équipes de marche de Podebrady (République Tchèque). Leader de l’équipe de France en l’absence de Kevin Campion (forfait) et de Yohann Diniz (en préparation), le Français s’est classé quatrième du 20 km en 1h23’02 (record personnel), plus très loin des minima pour les Europe (1h22’30).

D’ailleurs, avec les performances de Aurélien Quinion (20e en 1h26’46) et de Fabien Bernabe (31e en 1h32’13), les Français se sont imposés par équipes.

Deux rouges pour Menuet

La performance de Bordier est à souligner, surtout à la vue des juges très tatillons aujourd’hui en République Tchèque avec une multitude de cartons rouges distribués. Très propre dans sa marche, Bordier n’a jamais été averti au contraire de la plupart de ses homologues.

Chez les femmes, alors qu’elle était venue pour réaliser les minima pour les Championnats d’Europe de Berlin (1h32’30), Emilie Menuet a dû, elle, se contenter d’une douzième place en 1h36’16, avec deux cartons rouges dans la besace. Derrière elle, Violaine Averous (15e en 1h37’16) et Amandine Marcou (16e en 1h37’20) ont permis à la France de se classer troisième par équipes.

Kuster obligé de gérer

Enfin, chez les jeunes, la délégation française s’est bien comportée puisque par équipes, les juniors hommes et juniors femmes ont fini sur le podium des 10 km. Bien emmenés par leur leader David Kuster (2e en 42’07), pourtant obligé de ralentir après avoir, comme ses quatre compagnons d’échappée, reçu deux cartons rouges (passage en 20’30 au 5e km), les juniors se sont classés deuxièmes (derrière l’Italie) avec également la dixième place de Justin Bournier (45’30) et la douzième place de Matteo Duc (45’31). Ce même Bournier qui a même pu tester la nouvelle règle de l’IAAF puisqu’avec trois rouges, il a eu le droit à un passage de 1’ en zone de pénalité.

Alors que chez les juniors filles, les bonnes places d’honneur de Manon Lefresne (6e en 51’23), de Julia Perrichon (9e en 51’56) et de Sarah Ali (16e) ont permis à la France de terminer troisième par équipes.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment