Ninon Guillon-Romarin

Ninon Guillon-Romarin jouera à domicile ce vendredi au meeting national de Cergy-Pontoise.

 

Toutes les courses de sprint dans le sens du vent, une date bien placée et une localisation en banlieue parisienne, font du meeting national de Cergy-Pontoise un rendez-vous important du calendrier.

Ce vendredi, sur le stade des Maradas à Pontoise, les performances devraient être au rendez-vous. Pourquoi ? Parce qu’en plus d’un plateau très dense, les organisateurs se sont mis un principe en tête : courir dans le sens du vent !

5 000 euros d’investissement pour avoir le vent

En effet, toutes les courses de sprint court seront inversées, ou non, selon l’attitude de Eole. De quoi assurer des performances. « On retourne les départs de sprint selon le vent, explique Guillaume Guiloineau, le responsable du meeting. Cela nous coûte près de 5 000 euros pour pouvoir se le permettre mais c’est le principe général du meeting ! »

Et même si les start-lists sont toujours amenées à être modifiées au dernier moment, les organisateurs attendent du beau monde sur le sprint comme les internationaux Stella Akakpo (100 et 200 m), Ludovic Payen, auteur des minima sur 110 m haies hier à Bonneuil-sur-Marne, Wilhem Belocian (110 m haies), Estelle Raffaï (200 m) ou Deborah Sananes. « On a beaucoup de monde, savoure Guiloineau. J’ai même été obligé de refuser plus de 200 athlètes. »

Faire une journée entière de compétitions

Car en plus de favoriser les conditions du sprint, le meeting national de Cergy-Pontoise offre une piste rapide mais également une date très bien placée au calendrier. « La date est forcément un atout. Tout le monde court après ses minima et les échéances se rapprochent. »

En ajoutant une situation géographique favorable, le meeting peut compter sur le vivier des athlètes franciliens comme les internationaux à la perche Ninon Guillon-Romarin et Axel Chapelle, licenciés au club organisateur de l’EACPA ou le triple sauteur Harold Correa par exemple. « Ca dépasse même nos attentes, avoue Guillaume Guiloineau. D’ailleurs, à terme, on aimerait faire une journée complète à destination des athlètes. On sait que le public ne viendra pas en nombre donc il faut faire un événement centré sur les athlètes. »

Des athlètes qui ont rendez-vous ce vendredi à partir de 18h au stade des Maradas de Pontoise.

Toutes les informations sur le meeting de Cergy-Pontoise.

Article réalisé en collaboration avec l’organisateur

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment