France de cross

Le cross pourrait faire son retour aux Jeux olympiques à Paris en 2024.

 

Ce samedi 20 janvier, la commission  cross-country de l’IAAF s’est réunie pour aborder l’avenir de la distance avec comme ambition d’intégrer le programme olympique dès Paris en 2024.

Depuis plusieurs années, le cross-country est en perte de vitesse. Les Championnats du monde qui se déroulaient tous les ans ont été finalement installés tous les deux ans. Pourtant, depuis un moment, une participation aux Jeux olympiques de cette discipline règne dans beaucoup de têtes à l’IAAF.

100 ans après les JO de Paris

Un temps l’idée a été d’associer cette épreuve aux JO d’hiver. Mais finalement, c’est vers les JO d’été que se tournerait l’IAAF comme c’était le cas avant. En effet, lors de la Commission cross-country de l’instance internationale qui a eu lieu samedi en marge du cross international de Séville, le président Sebastian Coe a émis le souhait de voir le cross redevenir olympique en 2024 à Paris.« Les Jeux Olympiques 2024 à Paris seraient un moment approprié pour voir le retour du cross-country au programme olympique ».

Inscrit au programme olympique de 1912 à 1924 (3 éditions d’été), le cross pourrait donc faire son retour en 2024, cent ans après les Jeux de Paris, où derrière la légende Paavo Nurmi, l’équipe de France avait glané le bronze par équipes. D’ailleurs, en vue de ce retour, l’IAAF souhaite encore « moderniser la discipline en la rendant plus extrême et plus incisive afin d’attirer de nouveaux publics », selon les dires de son communiqué.

D’ailleurs, le cross-country sera au programme des Jeux olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires en octobre prochain. Un rendez-vous, avec les Mondiaux de Aarhus (Danemark) en 2019, où le cross-country new look devra faire ses preuves pour espérer faire son retour au premier plan.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment