Julien Wanders

Julien Wanders a termién deuxième du semi-marathon de Barcelone aujourd’hui.

 

Le Franco-suisse vient de battre son record personnel sur semi-marathon ce matin à Barcelone en 1h00’09, ce qui correspond à un nouveau record d’Europe espoirs. Et même s’il ne peut pas, pour le moment, récupérer le record de France de la discipline, il a une nouvelle fois frappé un grand coup.

C’est devenu une habitude. A chaque sortie annoncée de Julien Wanders, les résultats sont scrutés, tant le Franco-suisse est dans une forme incroyable. Et il l’a une nouvelle fois démontré ce matin dans les rues de Barcelone en jouant devant jusqu’au bout sur le semi-marathon. Finalement deuxième en 1h00’09 (derrière Mule Wasihun en 59’44), le Franco-suisse a battu son record personnel et fait mieux que le record de France de Abdellatif Meftah (1h00’46).

Les minima pour Choquert, Goasdoué et Bour

Cependant, comme nous l’annoncions ce mercredi, le Franco-suisse ne pourra pas déténir ce record de France pour le moment, devant attendre le 1er avril 2018, pour pouvoir y prétendre. Néanmoins, la performance est évidemment à souligner pour celui qui avait couru 28’02 à Houilles le 31 décembre dernier sur 10 km et qui a couru aujourd’hui sur des allures folles (14’24 au 5e, 28’36 au 10 km). Se permettant de prendre le record d’Europe espoirs détenu depuis 2016 par le Turc Ali Kaya en 60’16 (5e performance européenne de tous les temps).

Dans la même course, les Français se sont également distingués puisqu’ils sont trois à avoir réussi les minima pour les Championnats du monde de la spécialité prévus le 24 mars prochain à Valence (1h04’30). En effet, Benjamin Choquert s’est classé 12e en 1h03’48, devant Yosi Goasdoué  et Félix Bour (15e et 16e en 1’04’20 tous les deux). Alors que Romain Courcières a réalisé 1h05’03.

A lire également

Julien Wanders rayé des tablettes

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment