Johanna Geyer--Carles

Johanna Geyer–Carles est blessée au pied droit.

 

L’internationale espoir (21 ans), déjà auteure cette saison de 4’10’’38 sur 1 500 m, doit mettre un terme à sa saison à la suite d’une blessure au pied droit. Sélectionnée pour la Coupe d’Europe par équipes ce week-end, elle sera remplacée par Elodie Normand.

Johanna Geyer–Carles va commencer à croire que le sort s’acharne sur elle. La saison dernière, après avoir déjà approché la barrière des 4’10 (4’11’’75 au meeting de Bruxelles) sur 1 500 m, la Française avait dû stopper sa saison au milieu du mois de juin à cause d’une fracture à un os du pied droit. Malheureusement pour elle, l’histoire se répète cette année. « J’ai commencé à avoir mal après une spé 800 m la semaine après le meeting de Marseille (3 juin), explique-t-elle. J’ai essayé de courir dessus pour voir si ç’allait passer pour la Coupe d’Europe par équipes. Mais ce jeudi (15 juin), j’ai fait une dernière séance et ce n’est pas passé. »

Encore une fracture ?

Touchée au troisième métatarse du pied droit, la Française craint une nouvelle fracture. « Je vais passer un IRM cette semaine. Mais je pense que je me suis pétée le troisième méta. Ma saison devrait s’arrêter là. »

Un coup dur pour l’athlète de l’Athlé Sud 77  qui semblait en grande forme après ses 4’10’’38 du meeting de Marseille (voir article) et qui pouvait rêver à un bel été avec sa sélection pour la Coupe d’Europe par équipes (23-25 juin) et les Championnats d’Europe espoirs où elle possédait, pour l’heure, la sixième performance de la saison. « Je suis très déçue. Surtout que j’étais rentrée au meeting Diamond League de Paris donc j’avais l’occasion d’y battre mon record. »

Pas de Diamond League

Et alors qu’elle est remplacée sur le 1 500 m de la Coupe d’Europe par équipes par Elodie Normand, Johanna Geyer–Carles va devoir se soigner et comprendre pourquoi ses pieds, elle l’étudiante en podologie, ne la laissent pas tranquille. « J’ai perdu trop de poids d’un coup dernièrement et je sais que ça me fragilise. C’est à surveiller pour la suite. »

La suite pour elle, ça pourrait être les prochains Championnats d’Europe espoirs de cross, une discipline qu’elle affectionne.

Partager cet article

[adinserter block="7"]

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment