Axel Fournival

Axel Fournival s’est imposé sur le 2 000 m steeple cadets (Crédit photo : Maxime Delobel pour www.trackandlife.fr).

La première journée des Championnats de France cadets-juniors a permis aux cadors, revenus de sélections internationales, de confirmer alors que certaines surprises sont venues pimenter la journée.

Sélectionnés aux Championnats d’Europe cadets sur 2 000 m steeple mais devancés par leurs compatriotes, Claire Palou et Axel Fournival n’ont pas pu courir pour une revanche aujourd’hui en l’absence de Léna Lebrun et Baptiste Guyon, tous deux champions d’Europe cadets. Dauphine de Lebrun à Gyor, Claire Palou est championne de France avec près de 15 secondes d’avance en 6’46’’02. Alors que Axel Fournival remporte de son côté la course d’un fil (5’53’’91 contre 5’53’’95 pour Louis Vandermessen).

La surprise Haan

Emilie Renaud et Jenipher Contois étaient quant à elles toutes les deux au départ du 2 000 m steeple juniors, quelques jours après leur participation aux séries des Championnats du Monde de la catégorie sur 3 000 m steeple. Comme aux Mondiaux et contrairement à la course de sélection, c’est Contois qui a sorti son épingle du jeu, remportant la course en 6’42’’28 (contre 6’46’’26 pour Renaud, médaille d’argent). « Il fallait aller vite sur cette distance inférieure, expliquait Contois. Je suis partie et j’ai accéléré progressivement, j’ai fait ma course sans me soucier des autres. »

Chez les juniors garçons, c’est Titouan Haan qui a su tirer son épingle du jeu. Le Lyonnais, arrivé avec la 6ème meilleure performance des engagés, s’est imposé au sprint devant l’international Timothée Mischler (9’07’’30 contre 9’07’’87).

Joseph devance Losange

Alors qu’on attendait un beau duel en finale du 100 m cadettes entre les deux médaillées européennes Gemima Joseph et Pamera Losange, le scénario en a décidé autrement. Vainqueurs respectives de leurs demi-finales (11’’55, +3,5 pour Joseph, 11’’80, +1,5 pour Losange), c’est la spécialiste du 200 m qui s’est finalement imposée en 11’’68 (+1,9) alors que Pamera Losange décrochait la médaille de bronze (11’’91), devancée par la Belge Mariam Oulare (11’’82) et l’athlète de l’US Forbach Marie-Ange Rimlinger (11’’83). « Je suis très contente, exultait Joseph. Le titre était l’objectif, surtout que je vise le doublé avec le 200 m demain. Je ressens du soulagement. Demain, on fait la même ! Je préfère le 200 m au 100 m car c’est une distance qui me laisse plus de temps pour m’exprimer. »

Dans la catégorie supérieure, la favorite Sacha Alessandrini a tenu son rang. Quatrième sur 100 m haies dimanche dernier aux Championnats du Monde juniors, la hurdleuse, meilleur temps des engagés sur 100 m, s’est imposée en 11’’71 (+0,9).

Contrat rempli également pour Aurélien Larue chez les cadets. Deuxième performeur de l’été derrière l’expatrié Sasha Zhoya, le Compiégnois a devancé son principal concurrent en 10’’61 (+2,3). Revenu d’Australie, Sasha Zhory décroche l’argent (10’’63) devant Billy Villeroy (10’’66). Du côté des juniors, Dylan Vermont s’est imposé en 10’’55 (+1,9), meilleure performance junior de la saison, devant William Reppert (10’’56) et Julien Cornacchia (10’’72).

Première finale de la soirée, le 5 000 m juniors a quant à lui sacré Maxence Soulet en 14’52’’58 au terme d’un très beau dernier 200 m. Florian Le Pallec (14’53’’34) et Julien Rebeck (14’53’’78) complètent le podium.

 

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment