James Theuri

James Theuri a terminé premier Français lors du cross Ouest-France.

 

En l’absence de nombreuses têtes d’affiche, notamment chez les hommes, James Theuri et Sophie Duarte ont tiré leur épingle du jeu aujourd’hui pour terminer en tête du contingent national lors du cross Ouest-France du Mans.

Il est vrai qu’en lisant les start-lists du 37e cross Ouest-France, on se demandait où étaient passés tous les internationaux français, puisque seuls Freddy Guimard, Paul Lalire, James Theuri, Sophie Duarte et Floriane Chevalier-Garenne avaient porté les couleurs de l’équipe de France seniors récemment.

Mahiedine Mekhissi en parrain

D’ailleurs, la vraie star de ce week-end au Mans était sans aucun doute le triple médaillé olympique Mahiedine Mekhissi, parrain de l’épreuve et très à l’aise lors de ces deux jours pour répondre à toutes les sollicitations.

Malgré tout, les courses des As ont offert de belles luttes avec chez les femmes, derrière les jeunes Ethiopiennes à l’avenir prometteur (victoire pour Hawi Feysa), la première place tricolore pour l’inoxydable Sophie Duarte (7e), en bonne forme malgré son forfait en décembre dernier pour les Championnats d’Europe de la discipline à cause d’une entorse de la cheville. « Plutôt qu’un entrainement, il fallait mieux venir en compétition pour voir où j’en étais, expliquait la championne d’Europe de cross 2013. Je suis satisfaite de mon niveau actuel. Je suis assez confiante pour dans huit semaines et les France de cross. »

Chevalier-Garenne et Duarte prennent date

Derrière elle, c’est l’internationale Floriane Chevalier-Garenne qui a terminé deuxième Française (8e) devant la steepleuse Anne-Sophie Vittet (9e). « J’ai repris l’entrainement il y a moins de trois semaines, avouait Chevalier-Garenne qui a coupé après les Championnats d’Europe de cross. Je suis venue dans l’optique d’une grosse séance d’entrainement mais aussi avec une grosse envie de courir et de m’accrocher. Le but était d’être actrice de ma course. Je voulais travailler le mental, c’est ce que j’ai fait. »

Le mental, Paul Lalire l’a également bien travaillé. Déjà très à l’aise l’année dernière sur ce parcours du Mans, le spécialiste de marathon a remis ça cette année en prenant les devants de la course dès les premiers mètres en compagnie de Freddy Guimard. Et alors que le plateau des tricolores était annoncé « faible », ces deux là secouaient d’entrée le cocotier laissant derrière les favoris africains longs au décollage. « J’ai fait peut-être un départ trop rapide mais les Africains ont mis du temps à décoller, expliquait Lalire. Après, quand ils ont pris la course en main j’ai essayé de m’accrocher. »

Lalire toujours à l’aise au Mans

Avec également, James Theuri et Abdellatif Meftah les Français se livraient une belle bataille avec dans un coin de leur tête la très convoitée grille de primes (2 000 euros pour le premier Français et Française). Et c’est finalement James Theuri qui prenait le meilleur chez les Bleus devant Lalire et Guimard, alors que Aweke Ayalew s’imposait facilement. « L’an dernier j’étais quatrième Français, se souvenait Theuri. Mais aujourd’hui ç’a bien roulé. »

Il faut dire que le parcours, à la fois roulant et cassant avec ses petites bosses était un terrain de jeu idéal pour les crossmen et women. Mais malheureusement, en plus des athlètes présents aujourd’hui, on aurait aimé voir plus de densité pour que le spectacle soit plus intense. Car ce cross Ouest-France, 37e du nom, le mérite.

Liv Westphal en forme
Première Française la saison dernière au Mans, Liv Westphal était absente cette année puisqu’elle participait aujourd’hui au 10 km de Valence en Espagne. Et on peut dire que la Française est en bonne forme puisqu’il a pris la 7e place en 32’35.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment