Christophe Lemaitre

Christophe Lemaitre sera au départ du 100 m de Montreuil pour réaliser les minima européens sur 100 m.

 

Ce mardi (19 juin), le recordman de France du 200 m sera au départ du 100 m du meeting de Montreuil. Après avoir déjà réalisé les minima sur sa distance fétiche avec notamment une très belle sortie du côté d’Ostrava (20’’19), le Français espère réaliser les minima pour les Championnats d’Europe sur la ligne droite, malgré un retard de préparation à la suite d’une blessure.

– Christophe, quel bilan faites-vous de votre 200 m de Ostrava où, malgré des conditions compliquées (-0,9), vous avez réalisé un très bon chrono (20’’19) ?

« Je suis très satisfait, c’est un très bon chrono. Faire un chrono comme ça, dans ces conditions, ce n’était pas forcément évident. Maintenant, j’ai envie de réitérer les mêmes performances sur 100 m et de faire les minima pour les Europe comme j’ai pu le faire sur le 200 m.

« Je manque de travail sur 100 m »

– Justement, vous avez également couru sur 100 m à Ostrava, avec moins de réussite (10’’32, -0,7).

Sur le 100 m, j’ai manqué de rythme, de repères et surtout de travail, contenu du fait que je n’ai pas pu vraiment le bosser à cause de cette inflammation (à l’ischio-jambier) récurrente qui a trainé.

– Pouvez-vous dorénavant, vous entrainez comme vous le souhaitez, sans douleur ?

Ca fait au moins deux semaines que je peux m’entrainer à fond. Maintenant il faut juste que je travaille, que j’essaie de rattraper le temps perdu en bossant les secteurs dont j’ai besoin.

– Jongler entre les blessures devient une habitude.

On essaie toujours de faire le maximum pour éviter la blessure. Après, ce n’est pas forcément évident. Quand on se blesse, on essaie de travailler quand même. Là, c’est ce qu’on a fait, mais du coup, on n’a pas pu travailler le 100 m. Donc là c’est le prochain axe de préparation dans les jours à venir.

« La discipline se densifie »

– Vous serez ce mardi aligné sur le 100 m du meeting de Montreuil, quel sera votre objectif ?

J’ai déjà participé au meeting de Montreuil, je connais la piste. Le but va être de faire les minima (10’’15) et de monter en régime sur le 100 m.

– Surtout qu’avec les récentes performances de Jimmy Vicaut (9’’92), Mouhamadou Fall (10’’14) et Amaury Golitin (10’’07), l’adversité est grandissante en France.

C’est vrai que sur 100 m ça va vite. Ils sont déjà trois à avoir fait les minima ce qui est rare, surtout à cette époque de l’année. Ca prouve que la discipline se densifie bien. Maintenant, il faut que ça continue ainsi pour avoir un relais de qualité.

« Je veux continuer à courir sur les deux distances »

– A la vue de votre retard de préparation lié à une blessure, est-ce qu’on ne pourrait pas imaginer que vous fassiez l’impasse sur le 100 m, pour vous concentrer sur le 200 m ?

Non, moi je reste toujours sur les deux. Il n’y a aucun souci. Je veux continuer à courir sur les deux distances et à y être performant.

– Quel sera votre programme dans les prochaines semaines ?

On va travailler jusqu’au meeting de Paris le 30 juin. Ensuite, je ferai les Championnats de France Elite à Albi (6 au 8 juillet) et la Coupe du monde à Londres (13 au 15 juillet). »

A lire également

Amaury Golitin, le petit rookie devenu grand


Pour contribuer financièrement à Track and Life, rendez-vous sur www.patreon.com/trackandlife et cliquez sur « Become a Patron »
Patreon Track and Life

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment