Kevin Campion

Kevin Campion sera au départ de la Coupe du monde de marche par équipes.

 

La Fédération française d’athlétisme a dévoilé la liste des athlètes qui participeront les 5 et 6 mai prochains à la Coupe du monde de marche par équipes de Taicang (Chine), avec notamment les internationaux Kévin Campion et Emilie Menuet qui chercheront à se relancer.

En marche, les chances de réaliser les minima pour les grands championnats ne sont pas légion. Après les Championnats de France de Mérignac et surtout le match international par équipes de Podebrady, les Championnats du monde de marche par équipes de Taicang (Chine) marqueront l’un des derniers moyens pour valider un ticket pour Berlin et les Championnats d’Europe du mois d’août.

Chondropathie pour Campion

C’est donc en toute logique qu’on y retrouvera les meilleurs Français, excepté évidemment Yohann Diniz déjà qualifié pour l’Allemagne depuis sa performance lors de son titre mondial en août dernier à Londres. Un ticket qu’a déjà également validé Kévin Campion depuis ses 1h21’46 de Londres (minima à 1h22’30).

Cependant, le 24e des derniers mondiaux sera présent même s’il connait une saison compliquée puisqu’après une disqualification aux Championnats de France – justifiée selon ses dires – il a déclaré forfait pour le match international suite à une blessure au genou. « J’ai une chondropathie de grade 3 de la rotule, explique Campion, actuellement en stage avec l’équipe de France à Mira (Portugal). Mon genou est toujours douloureux,  Mais les problèmes de tensions sont pratiquement réglés. Reste à bien muscler le tout pour garder du tonus et ne pas me mettre à la faute dans la fatigue. » 

Le Français cherchera donc à se rassurer et à prouver son état de forme. « Je bosse pour être prêt à Taicang. J’ai beaucoup de chance que la Fédération m’accorde sa confiance sans la moindre référence chronométrique cette saison et dans un doute technique. »

Emilie Menuet vise les minima

Des doutes que connait également Emilie Menuet. L’internationale, forfait aux derniers Mondiaux à cause d’une blessure à un ischio-jambier, doit de son côté réaliser les minima pour Berlin.  Tout près lors des France de Mérignac (1h33’11), la Française a dû jongler avec deux cartons rouges lors de l’épreuve de Podebrady alors que c’était la course qu’elle ciblait (1h36’16). « A Podebrady, je n’étais pas au top physiologiquement, avoue-t-elle. Du coup, techniquement c’était dur! En Chine, mes ambitions dépendront des conditions climatiques. S’il y a une bonne température comme il y a quatre ans, je pourrai viser les minima. » Un chrono de 1h32’30 qu’elle a déjà réalisé plusieurs fois (record à 1h31’38) ce qui devrait lui donner confiance.

Pour le reste, il faudra également suivre de près l’espoir Gabriel Bordier. Champion de France et 4e du match international par équipes, le Français est en pleine progression et ses 1h23’02 de Podebrady le situent tout près des minima pour Berlin. Un chrono sur lequel lorgnera forcément Aurélien Quinion. Auteur de 1h22’29 en juin dernier, le marcheur de l’Entente Franconville Césame Val d’Oise sait qu’il devra réaliser une grosse course en Chine, en soignant sa marche, lui qui a été averti à de nombreuses reprises depuis le début de la saison.

Enfin, la délégation française, qui sera composée de 16 athlètes pourra également compter sur des jeunes pousses comme Clémence Beretta (20 km) et David Kuster (10 km), tout deux auteurs de plusieurs records de France (espoirs du 20 km pour Beretta et du 5 000 m pour Kuster) depuis le début de la saison.

La délégation française

10 km juniors femmes : Sarah Ali, Manon Lefresne.

20 km femmes : Violaine Averous, Corinne Baudoin, Clémence Beretta, Emilie Menuet, Marine Quennehen.

50 km femmes : Maeva Casale, Lucie Champalou.

10 km juniors hommes : Matteo Duc, David Kuster.

20 km hommes : Fabien Bernabe, Gabriel Bordier, Kevin Campion, Aurélien Quinion.

50 km marche : Hugo Andrieu.

A lire également

Match international de marche : Gabriel Bordier en leader 

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment