1 500 m

Baptiste Mischler (au centre) a été sélectionné sur le 1 500 m.

 

La liste définitive des sélectionnés pour les Championnats d’Europe de Berlin a permis à 14 nouveaux athlètes d’intégrer l’équipe de France. Un signe d’ouverture envoyé par la DTN avec la sélection de plusieurs jeunes à fort potentiel.

Chaque été, les listes des sélectionnés pour les grands championnats laissent toujours place à des commentaires. Ces dernières années, ont regretté d’ailleurs souvent la rigidité de la DTN, laissant souvent la place qu’aux athlètes ayant réalisé les difficiles minima fixés par la FFA (plus difficile que ceux de l’IAAF ou de l’AEA).

Première cap pour beaucoup d’athlètes

Cette fois, les minima étaient toujours compliqués mais les portes ont néanmoins été ouvertes. Une première liste avait été publiée à la suite des France Elite, laissant une place importante aux champions de France, même s’ils n’avaient pas réalisé les fameux minima.

Et comme prévu, la Direction technique nationale a complété cette délégation aujourd’hui avec l’ajout de 14 athlètes. Parmi eux, on en retrouvera un bon nombre qui fêteront leur première cap chez les A dans un grand championnat en Allemagne comme Laura Valette (100 m haies), Baptiste Mischler (1 500 m), Alioune Sene (Perche), Yann Randrianasolo (longueur), Guillaume Victorin (longueur), Muhammad Abdallah Kounta (400 m haies), Yanis David (triple saut) ou Romain Martin (décathlon).

Darien plutôt que Payen

Pour les autres, comme Victor Coroller (400 m haies et présent aux Mondiaux l’année dernière), Kevin Luron (triple saut et qualifié aux Europe en salle en 2017), Jean-Marc Pontvianne (triple saut, finaliste mondial en 2017) et Emilie Menuet (marche) Berlin marquera un nouveau cap chez les Bleus.

Enfin, la seule surprise de cette liste, est le choix que la DTN a fait sur le 110 m haies. Auteur des minima et champion de France, Pascal Martinot-Lagarde avait déjà assuré son ticket. Pour le reste, ils étaient trois en course pour deux places, avec Ludovic Payen, Aurel Manga et Garfield Darien. Et c’est finalement le champion d’Europe espoirs en titre, Payen, qui restera à quai, même s’il avait réalisé les minima, au contraire de Garfield Darien (Manga avait également réussi les minima).

Mais l’expérience d’un Darien (4e aux Mondiaux l’an dernier) et surtout sa deuxième place aux France malgré un été ralenti par une blessure à l’adducteur (voir article), auront eu raison d’un Payen, plus rapide dans les bilans mais seulement sixième aux France.

Et c’est donc à 98 que la délégation française se présentera à Berlin le 6 août prochain.


Pour contribuer financièrement à Track and Life, rendez-vous sur www.patreon.com/trackandlife et cliquez sur « Become a Patron »
Patreon Track and Life

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment