Alessia Zarbo

Alessia Zarbo a terminé troisième du 3 000 m aux Europe cadets (crédit photo Giancarlo Colombo pour www.trackandlife.fr).

 

La deuxième journée des Championnats d’Europe cadets a permis à Pamera Losange et Alessia Zarbo d’offrir à l’équipe de France ses premières médailles alors que plusieurs Français ont fait belle impression.

Dernière finale française de la soirée, Pamera Losange a fait durer le suspense. Départagée à la photo finish, les trois premières ayant terminé dans le même centième en 11’’75 (vent nul), la Française décrochait finalement l’argent, deuxième pour six millièmes de secondes, et à égalité avec la locale Takacs.

Pamera Losange à six millièmes de seconde de l’or

Plus tôt dans la soirée, Alessia Zarbo avait ouvert le compteur des médailles tricolores. En tête de la course jusqu’au 2000 m, creusant même l’écart, la jeune athlète d’Antibes imposait son rythme pour élargie le peloton, connaissant le finish retoutable de l’Irlandaise Healy, meilleur temps des engagées sur 1 500 m et 3 000 m. Cette dernière s’envolait d’ailleurs vers la victoire à deux tours et demi de l’arrivée. Zarbo ne lâchait pas et luttait jusqu’au bout pour la médaille d’argent, décrochant finalement le bronze avec un nouveau record personnel en 9’25’’25. « Je suis très contente de ma course, je n’ai aucun regret, jubilait la Française. J’ai montré que j’étais capable de battre mon record sous la pluie et en menant une bonne partie de la course. »

2 cartons rouge dans la dernière ligne droite pour Mattéo Duc

On a cru un instant que Mattéo Duc avait décroché le même métal sur 10 000 m marche. Mais le Français a vécu un véritable ascenseur émotionnel. Après s’être accroché au peloton de tête toute la course, il puisait dans ses ressources pour aller chercher le podium, se battant jusqu’à la ligne d’arrivée avec l’Italien Aldo, médaillé d’argent. Allongé par terre, les bras levés, il savourait sa médaille de bronze sans savoir que son bonheur allait être de courte durée. Mattéo Duc apprenait en effet quelques instants après qu’il avait écopé de 2 cartons rouge dans la dernière ligne droite, tous les juges s’étant rapatriés sur les derniers cent mètres. Cumulant 3 cartons, il se voyait sanctionné d’une minute de pénalité pour rétrograder à la 7ème place en 46’03’’69.

Fraysse, Joseph et Larue assurent la qualification

Du côté des qualifications, on retiendra le carton plein sur 400 m haies pour Martin Fraysse et Clément Ducos. Meilleur performeur de la saison, le premier nommé s’est imposé tranquillement en 53’’08 pour valider son ticket en demi-finales. « Je suis très heureux d’avoir gagné cette série, exultait le Français. J’ai essayé de conserver le maximum d’énergie possible. Maintenant je vais me concentrer pour les prochaines étapes. » Son collègue en équipe de France terminait quant à lui 4ème de sa série sur un fil (53’’14), mais il assurait la qualification au temps.

Même réussite pour Gemima Joseph et Aurélien Larue qui ont validé leur ticket pour les demi-finales en remportant leurs séries du 200 m respectivement en 23’’70 (+1,2) et 21’’57 (+2,6).

Des finales alléchantes

Malgré une entame de compétition parfaite pour Kenny Fletcher et Paul Chabauty respectivement premiers et seconds engagés sur le 110 m haies de ces championnats d’Europe cadets, les demi-finales n’ont vu qu’un des deux Bleuets rallier la finale. Vainqueur en 13’’30 en série (+2,00, record des championnats) puis en 13’’52 en demi-finale (+1,9), Kenny Fletcher affrontera notamment l’Anglais Sam Bennet, flashé en 13’’15 aidé par le vent (+4,3), demain en finale. « Même si je remporte cette demi-finale, ma performance est loin d’être bonne, analysait le Français. J’ai hâte d’être en finale mais je vais devoir aller plus vite si je veux l’emporter. » De son côté, Paul Chabauty voyait l’aventure se terminer en demi-finale, après avoir pourtant remporté sa série en 13’’65 (+1,1) dans la matinée.

On retrouvera également en finale Baptiste Thiery et Leo Cabrera à la perche (4,80 m pour se qualifier), Naïs Racasan sur 800 m (2ème en 2’06’’87, record personnel), Ludovic Ouceni sur 400 m (2e en 48’’05), Baptiste Guyon et Axel Fournival sur 2 000 m steeple (respectivement 2ème en 5’52’’74 et 3ème en 5’57″82).

En espérant de nouvelles médailles dans l’escarcelle des tricolores.

(Photo de fond Giancarlo Colombo pour www.trackandlife.fr)


Pour contribuer financièrement à Track and Life, rendez-vous sur www.patreon.com/trackandlife et cliquez sur « Become a Patron »
Patreon Track and Life

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment