Gabriel Bordier

Gabriel Bordier a réalisé une très bonne performance.

 

Lors des Championnats de France de marche de Mérignac, les titres sur 20 km sont revenus à l’espoir Gabriel Bordier et à l’internationale Emilie Menuet alors que Clémence Beretta a battu le record de France espoirs.

Tous les meilleurs spécialistes de la marche s’étaient donnés rendez-vous aujourd’hui à Mérignac pour les Championnats de France de la spécialité. Même le plus illustre d’entre eux, Yohann Diniz, pourtant déjà qualifié pour les Championnats d’Europe de Berlin, mais qui avait choisi de venir courir le 20 km pour honorer la mémoire de Francis Genson, médecin de l’équipe de France de marche décédé il y a quelques jours.

Diniz à l’entrainement

Mais pour une fois, le Rémois n’a pas gagné. En plein reprise de l’entrainement avec une fracture de fatigue, le champion du monde du 50 km s’est offert un entrainement grandeur nature en terminant troisième en 1h25’51. Une course qui a connu pas mal de péripéties puisque l’international Kevin Campion a été disqualifié au 12e kilomètre tout comme Aurélien Quinion, autre prétendant au podium. « Ma disqualification est justifiée, avoue Campion. Ce sont des problèmes de flexions que nous allons travailler. »

Des faits de course dont a profité l’espoir Gabriel Bordier pour glaner son premier titre de Champion de France seniors en 1h24’03 devant Fabien Bernabe (1h25’37) et Yohann Diniz (1h25’51).

Menuet vise Podebrady

Chez les femmes, c’est bel et bien la favorite Emilie Menuet qui s’est imposée en 1h33’11 sur le 20 km, tout près des minima pour les Championnats d’Europe de Berlin (1h32’30). « Je n’étais pas venue pour les minima, avoue-t-elle. Ca sera l’objectif dans trois semaines lors du match international par équipes de Podebrady (7 avril). » L’internationale française devance Violaine Averous (1h35’03) et Clémence Beretta, qui, en 1h35’50 s’est emparée du record de France espoirs (ex-record : Emilie Tissot en 1h36’38).

Un record de France que n’a pas réussi à décrocher David Kuster sur le 10 km juniors. Vainqueur en 41’54, le Français n’a pas pu s’approcher de la marque de Jean Blancheteau (41’11). « Ce n’est pas forcément le chrono que j’espérais, avoue Kuster. Ca fait deux ans que j’ai une réaction nerveuse à la jambe gauche sur les efforts intenses prolongés qui me fait perdre le contrôle de celle-ci. Mais ça reste positif surtout pour le premier 10 km de la saison. »

Enfin, c’est la junior Manon Lefresne qui s’est imposée sur 10 km en 49’57 devant la cadette Julia Perrichon (50’51) alors que Florian Mayer et Morgane Ausello se sont imposés sur les 50 km, respectivement en 4h15 et 5h18.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment