Yoann Kowal

Yoann Kowal s’est imposé sur le 10 km Sport 2000 de Moirans.

 

Dans une course où sept athlètes ont franchi la barrière des 30’, c’est Yoann Kowal qui s’est imposé en 28’42 sur le 10 km Sport 2000, tout près du record de l’épreuve devant Hassan Chahdi et Mahiedine Mekhissi dont c’était l’une des premières sorties officielles sur 10 km.

Avec un plateau pareil, le 10 km Sport 2000 ne pouvait qu’accoucher d’un beau spectacle. La course iséroise avait en effet réuni sur une même ligne de départ, le triple médaillé olympique Mahiedine Mekhissi, le champion d’Europe 2014 du steeple Yoann Kowal et le meilleur marathonien français du moment Hassan Chahdi, sans oublier de grosses pointures nationales comme Michael Gras ou Nicolas Navarro.

Chahdi avait des fourmies dans les jambes

D’ailleurs, dans la foulée des lièvres Mounir Akbache et Benjamin Cheruyiot, c’est le local de l’étape et recordman de l’épreuve, Hassan Chahdi qui trépignait dans le peloton où Yoann  Kowal et Mahiedine Mekhissi restaient au chaud. Après un départ en 8’32 au 3 km, puis un passage en 14’17 au 5 000 m, un poil en-deçà des allures demandées, c’est Chahdi qui prenait les commandes.

Capable d’accélération brutales, le marathonien faisait mal à tout le monde. Cependant, les trois hommes restaient ensemble jusqu’au 6e km, avant que Yoann Kowal ne prenne ses responsabilités. « J’ai su prendre mes responsabilités quand le rythme n’était plus vraiment là, expliquait Kowal. Quand le lièvre s’est arrêté au 5e, Hassan s’est mis devant et j’ai essayé de le relayer mais il m’a dit de rester derrière. Et quand il a faibli, j’ai décidé d’être acteur de ma course et je suis parti. »

Mekhissi satisfait de sa sortie

Pendant les trois derniers kilomètres de la course, Yoann Kowal flirtait avec les 28’40 avant de boucler la ligne en 28’42, tout près du record de l’épreuve (28’36), alors que Hassan Chahdi (28’53) et Mahiedine Mekhissi (28’59) passaient également sous les 29’. « Il m’a peut-être manqué quelqu’un pour le sprint mais c’est vraiment de bon augure, avouait Kowal Le foncier est validé ! »

L’avenir s’annonce également serein pour Mahiedine Mekhissi. Malgré la déception de sa troisième place, le triple médaillé olympique sur 3 000 m steeple, pouvait se satisfaire d’avoir validé un cycle foncier, pour son premier vrai 10 km de la saison (il avait fait une sortie d’entrainement la semaine dernière aux Boucles de Seine). « Mon seul regret, c’est que, quand j’ai voulu revenir à trois kilomètres de l’arrivée, j’ai commencé à avoir un point de côté. J’ai donc géré ma fin de course. Mais je suis content, c’est ma première course de la saison. Ce n’est pas mauvais, c’est même très bien. J’aurais aimé gagné mais c’est comme ça. »

Mercyline Jeronoh s’impose chez les femmes

Une victoire qui n’a pas échappé à Mercyline Jeronoh chez les femmes. Dans une course qui est allée très vite également, Jeronoh s’est imposée en 32’51 devant l’Erythréenne Mekdes Woldu (32’57) et Francine Niyonizigiye (33’48).

De quoi boucler un 10 km Sport 2000 qui ne cesse de prendre de l’ampleur d’année en année, avec aujourd’hui sept coureurs en moins de 30’ et 36 en 32’ ou moins. Vivement la quatrième édition !

Pour revivre la course en LIVE jusqu’au 9e km et l’interruption à cause d’un problème technique…

Classement masculin

  1. Yoann Kowal 28’42
  2. Hassan Chahdi 28’53
  3. Mahiedine Mekhissi 28’59
  4. Mohamed Serghini 29’18
  5. Nicolas Navarro 29’24
  6. Charles Korir 29’50
  7. Michael Gras 29’55
  8. Krilan Le Bihan 30’22
  9. Abdelhamid Zerrifi 30’31
  10. Manuel Sainjon 30’32
  11. Julien Rancon 30’32
  12. Brice Morisseau 30’44
  13. Quentin Mercuri 30’48
  14. Baptiste Jard 30’48
  15. Aziz Boukebal 30’50
  16. Abdou Kiday 30’55
  17. Matthieu Grard 31’00
  18. Alexandre Jodidio 31’06
  19. Dimitri Bourgeois 31’10
  20. Jérôme Blanc 31’13

Classement féminin

  1. Mercyline Jeronoh 32’51
  2. Mekdes Woldu 32’57
  3. Francine Niyonizigiye 33’48
  4. Magali Aureille 34’49
  5. Tifenn Pilot Doco 34’54
  6. Mathilde Guillaumot 35’05
  7. Heloise Feraud 35’42
  8. Nelly Jepkoech 35’48
  9. Coraline Maamouri 36’00
  10. Capucine Gasnier 36’18
  11. Constance Parrot 36’54
  12. Melanie Allier 36’54
  13. Emma Vella 36’57
  14. Anais Dachet 36’57
  15. Perrine Rosala Humeau 36’59
  16. Manon Coste 37’00
  17. Claire Bony 37’26
  18. Aurélie Forier 37’40
  19. Noémie Maamouri 37’49
  20. Louise Serban-Penhoat 37’56

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment