Depuis le début de la saison, un groupe de demi-fond est de nouveau installé à l’INSEP. Dirigé par Philippe Dupont ce groupe regorge de plusieurs talents avec le champion d’Europe 2014 du 3 000 m steeple Yoann Kowal, les internationaux Morhad Amdouni et Nouredine Smail et les jeunes Abderrazak Charik et Rami Guerra, entre autres. Tout au long de la saison, retrouvez des épisodes de leur quotidien. Aujourd’hui, vivez une séance de réathlétisation avec l’international Morhad Amdouni.

Blessé la saison dernière au mollet, puis au dos, alors qu’il n’avait été aussi fort, l’international Morhad Amdouni a passé toute sa saison estivale à se soigner (voir article). De retour à la rentrée du côté de l’INSEP avec Philippe Dupont, le spécialiste du 1 500 m et du 5 000 m a repris l’entrainement tout en ajoutant à son programme plusieurs séances de réathlétisation avec Anne-Laure Morigny, préparatrice physique. « Morhad je l’ai dans un cadre de prévention blessure, explique celle que Amdouni retrouve au moins trois fois par semaine. Parce qu’il a été fragilisé par pas mal de pépins physiques l’année dernière. Donc on a entamé depuis septembre un vrai travail autour du bassin, de la rééquilibration et des habilités motrices. « 

Travailler en profondeur

Ce mercredi du mois d’octobre, Morhad Amdouni va donc pendant plus d’une heure enchaîner des exercices peu conventionnels mais très efficaces à la vue des difficultés qu’il rencontre pour les effectuer. « Il a tendance à se crisper et il a du mal à se relâcher sur certaines postures, détaille Morigny. Mais c’est le cas de beaucoup d’athlètes qui sont hors-normes dans leur discipline, qui sont hyper spécialisés, mais qui n’ont pas forcément les habilités fondamentales sur un travail de fond. Et comme ce sont des athlètes qui sont venus ici à cause de blessures, il faut retravailler sur des chaînes profondes, sur un travail de fond, afin qu’ils retrouvent un niveau minimal physique pour aller chercher de lourdes charges d’entrainement dans leur spécificité. »

Encore en période de réathlétisation, Morhad Amdouni reprend progressivement l’entrainement de très haut niveau. Mais une chose est sûre, ses dernières blessures ne l’ont pas privé de son esprit de compétition puisqu’il l’entretient avec ses camarades de galère en se testant sur des exercices de proprioception ou en gainage.

A lire également

VIDEO – Sur la piste des demi-fondeurs de l’INSEP #1

Pas d’été pour Morhad Amdouni

 

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment