Aymeric Lusine

Aymeric Lusine s’est qualifié aisément pour la finale du 800 m.

 

Alors que Simon Krauss et Mathieu Collet pouvaient prétendre à une médaille, les espoirs français ont été vite douchés dans cette nouvelle journée des Universiades 2017. Lots de consolation, Aymeric Lusine (800 m) et Raihau Maiau (longueur) se sont qualifiés aisément pour leur finale.

Cette cinquième journée des Universiades 2017 donnait deux nouvelles chances de médailles dans le clan bleu, après celles décrochées par Alexis Miellet (voir article) et Jeffrey John (voir article). Malheureusement pour les Bleus, Simon Krauss et Mathieu Collet ont vu leurs espoirs douchés aujourd’hui. En demi-finale du 110 m haies, Simon Krauss a été disqualifié, alors que Collet n’a franchi aucune barre en finale de la perche (trois échecs à 5,20 m).

Baptiste Mischler éliminé

Malgré tout, la délégation française aura d’autres occasions de décrocher des breloques demain, puisque Aymeric Lusine (800 m) et Raihau Maiau (longueur) se sont qualifiés pour leur finale respective.

En pleine progression cette saison (record en 1’46’’08, voir article), Aymeric Lusine a prouvé qu’il apprenait à chaque course. Le champion de France Elite 2016 était passé au mois de juillet dernier à côté des Championnats d’Europe espoirs (éliminé en série), alors qu’il faisait partie des candidats au podium. Cette fois, le Poitevin n’a pas tremblé et s’est qualifié aisément pour la finale du 800 m des Universiades en se baladant littéralement. Placé dans le peloton jusqu’aux 600 m, le Français plaçait une attaque fatale dans le dernier virage avant de contrôler dans l’ultime ligne droite (1er en 1’48’’04). Une démonstration qui le place évidemment parmi les favoris pour la finale prévue demain.

Trois chances de médailles demain

Une finale à laquelle ne prendra pas part Baptiste Mischler. Dans une demi-finale tactique (passage en 55’’ au 400 m), le Français n’a pas réussi à forcer la porte dans la dernière ligne droite terminant troisième (1’49’’07) bloqué derrière Van Rensburg (1’48’’97) et Snejdr (1’49’’04).

En revanche, c’est passé pour Raihau Maiau à la longueur. De retour cette saison après une rupture du tendon d’Achille l’année dernière (voir article), le Français a bondi à 7,72 m en qualification (3e des qualifications) et aura sa carte à jouer demain en finale. Une dernière journée d’athlétisme à Taipei (Taïwan) où le Français François Barrer aura également son mot à dire en finale du 5 000 m.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment