Clémence Beretta

Depuis un an, Clémence Beretta ne cesse de progresser (crédit photo : Clémence Beretta).

 

Clémence Beretta a battu ce week-end à Vittel le record de France juniors du 3 000 m marche en salle (13’07’’78). Une performance qui confirme son éclosion au plus haut niveau depuis une saison et son arrivée au CREPS de Nancy en septembre 2015. Entretien.

Il y a des records qu’on cible pendant des années sans jamais les atteindre et il y en a d’autres qu’on bat, sans même le savoir. C’est ce qui est arrivé ce dimanche (11 décembre) à la jeune Clémence Beretta, bientôt 19 ans. Alignée sur un 3 000 marche à Vittel juste pour « avoir une marque pour participer aux Championnats de France Elite », la marcheuse de Remiremont s’est imposée dans le temps canon de 13’07’’78. Mais elle était loin de se douter qu’elle venait de battre de plus de vingt secondes le record de France juniors détenu depuis 2001 par Mélissa Rodriguez (13’29’’17). « Ce record ç’a été une découverte pour moi, avoue-t-elle. Je l’ai appris comme tout le monde sur le site de la Fédération française. Je n’étais pas du tout au courant ! »

Un record battu par hasard

D’ailleurs, la marcheuse coachée par Eddy Riva, espérait un chrono aux alentours des 13’30. « Cette compétition devait servir d’aboutissement dans notre préparation qu’on a entamée depuis septembre, explique-t-elle. C’était juste pour prendre des repères au niveau de la vitesse. Je ne pensais vraiment pas faire ce chrono là. »

Des repères, Clémence Beretta ne semble d’ailleurs plus tellement en avoir, tant sa progression a été rapide depuis son entrée au CREPS de Nancy en septembre 2015. « Tout se passe hyper vite depuis mon entrée au pôle. A chaque course, je bats quasiment mon record (24’02’’94 sur 5 000 m marche, 49’25’’45 sur 10 000 m marche, 49’26 sur 10 km marche route en 2016). Je suis dans une dynamique ascendante. »

Le déclic grâce au CREPS

Le passage de marcheuse occasionnelle à celui d’une athlète de haut niveau y est évidemment pour beaucoup dans cette progression. « Le CREPS m’a apporté une structure, un groupe d’entrainement et surtout un entraineur de haut niveau (Eddy Riva). Ca m’a permis d’exploiter mon potentiel. La quantité d’entrainement a beaucoup changé. Avant, je faisais surtout du demi-fond (3 entrainements par semaine) et de la marche une semaine avant la compétition. Là, je suis passée à sept voire neuf entrainements par semaine avec beaucoup de marche. »

Sélectionnée en équipe de France en mai dernier pour les Championnats du monde de marche par équipes sur 10 km, la Vosgienne a, en ajoutant son titre national et son record de France, presque tout connu en l’espace d’un an. Seule la sélection pour les Championnats du Monde juniors de Bydgoszcz lui a manqué. « Les Mondiaux ça reste une grosse frustration. Je suis arrivée très fatiguée en fin de saison. Un mois avant les Championnats de France, mon corps et mon mental m’ont lâchée. J’ai dû couper l’entrainement et je suis arrivée aux France avec de gros doutes. Au final, j’ai fait mon meilleur temps de la saison. Je me suis donc dit que si j’avais pu m’entrainer, les minima auraient été jouables. »

Objectif 20 km

D’ailleurs, elle pourrait dès cet été découvrir Bydgoszcz puisque les Championnats d’Europe espoirs feront escale une nouvelle fois en Pologne. Un passage chez les grands qu’elle prépare depuis le début de saison afin d’être compétitive sur 20 km. « On est déjà vraiment focalisés sur la saison estivale et le 20 km, avance Clémence Beretta. Je pense être vraiment faite pour le long car j’ai le mental pour ça. Ca ne me fait vraiment pas peur. Je sais qu’il y a de belles choses à faire sur cette distance. Après, je n’ai pas la prétention de dire que je vais faire tel temps. C’est difficile de fixer un chrono mais j’aimerais être sous les 1h40. »

Tout comme elle aimerait descendre sous les 13’ sur 3 000 m en salle, son temps canon de Vittel lui ayant donné des idées. « Pourquoi pas aller chercher les moins de 13’ aux Elites, surtout qu’il y aura Emilie Menuet pour me tirer. »

Un nouveau record personnel semble donc en marche.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment