juniors

Fabien Palcau (dossard 6876) est en balance avec Abderrazak Charik (dossard 6911) et Baptiste Mischler pour la sélection aux Championnats d’Europe juniors de cross.

 

Alors que les six premiers espoirs femmes et hommes apparaitront ce mardi sur la liste des sélectionnés pour les Championnats d’Europe de cross, les sélections juniors devraient, pour l’instant, n’être composées que de cinq noms.

« Même si je fais huitième des sélections et que je suis repêché, j’irai aux Europe pour aider les copains à aller chercher le titre. » Fabien Palcau avait quasiment prédit l’avenir lors de notre entretien datant du 16 novembre (voir article). Fatigué depuis plusieurs semaines, le vice-champion d’Europe juniors de cross en titre se savait menacé à l’amorce du cross de sélection. Et malgré un regain de forme, le Dijonnais n’est pas parvenu à se hisser dans les six premiers ce dimanche, terminant huitième, à six secondes d’Abderrazak Charik, sixième et potentiellement qualifiable (les quatre premiers du cross de sélection étant directement qualifiés alors que les deux autres places sont attribuées par la DTN). Une mise à l’écart de l’équipe championne d’Europe juniors en titre dont Baptiste Mischler a également fait les frais (7e).

Palcau, Mischler et Charik en balance

Néanmoins, de par leurs statuts (Palcau est vice-champion d’Europe de cross, champion de France de cross en titre, sélectionné aux Mondiaux juniors sur 5 000 m et Mischler quatrième des Mondiaux juniors sur 1 500 m), Palcau et Mischler ont créé un casse-tête pour le comité de sélection qui débattait aujourd’hui. Et d’après nos informations, une liste de seulement cinq noms pourrait être dévoilée ce mardi, avec évidemment les quatre premiers de Gujan-Mestras, à savoir Jimmy Gressier, Louis Gilavert, Hugo Hay, Clément Leduc, ainsi que le cinquième Mohamed-Amine El Bouajaji. Le dernier ticket étant en balance entre Abderrazak Charik, Baptiste Mischler et Fabien Palcau  jusqu’au mardi 29 novembre, jour où la Fédération française doit dévoiler ses listes complètes (avec les seniors).

Sixième dans les labours, Abderrazak Charik pourrait donc faire les frais de ce choix. Et alors que les six premiers des espoirs filles (Oudiou, Geyer—Carles, Piolot-Doco, Degorge, Tonneau, Kaarour) et garçons (Witz, Bour, Saddedine, Roudolff-Levisse, Miellet, Klein) seront du voyage à Chia, l’autre déçue devrait être sa coéquipière du pôle espoirs de Fontainebleau, Leila Hadji.

Leila Hadji

Leila Hadji (au second plan) a terminé sixième du cross de sélection pour les Championnats d’Europe juniors, juste derrière Perle Maunoury.

 

Beaugrand plutôt qu’Hadji

Sixième de la course juniors femmes, Hadji devrait faire les frais du repêchage de Cassandre Beaugrand. Absente à Gujan pour éviter de « réattaquer ma saison directement au charbon », Beaugrand, qui vient de reprendre l’entrainement, n’a pas caché son souhait de se rendre en Italie si la DTN le lui demandait. Evidemment, la Fédération n’aurait pas beaucoup de raisons de se passer d’une fille quadruple championne de France de cross (cadettes-juniors) et auteure cet été de 16’07’’85 sur 5 000 m, même si elle est dans une forme moyenne. Mais comme chez les garçons, la liste des juniors filles ne devrait compter que cinq noms (Mathilde Sénéchal, Oriane Miton, Cécile Lejeune, Alizée Benaiteau et Perle Maunoury), avant que la triathlète internationale n’intègre l’équipe pour sa neuvième sélection lors de la publication officielle.

Des exemples de l’utilisation du 4+2 (quatre athlètes sélectionnés directement + deux autres choisis par la DTN), qui devraient opposer une nouvelle fois les athlètes et entraineurs concernés par ces places éjectables et la Fédération qui vise à amener l’équipe la plus compétitive possible, qui n’est, selon elle, pas forcément composée de ceux qui ont brillé le jour de la sélection.

D’ailleurs, l’équipe seniors masculine devrait être également composée de la même façon, avec l’ajout de Florian Carvalho et Yohan Durand, absents au cross de sélection à Allonnes mais brillants à Gujan (voir article).

Résumé de la course juniors garçons.

Résumé de la course juniors filles.

Résumé de la course espoirs hommes.

Résumé de la course espoirs femmes.

Yann Schrub trompé par un signaleur
Alors positionné en sixième position et donc potentiellement qualifiable chez les espoirs, Yann Schrub a été involontairement mal aiguillé par un signaleur sur la fin du parcours ce dimanche à Gujan-Mestras. Egalement trompé par cette mauvaise indication, Theodore Klein, à ce moment-là septième, s’est rendu compte de l’erreur et a pu repartir en arrière pour boucler la course en sixième position (synonyme de sélection). De son côté, dépité par sa mésaventure, Schrub a abandonné. Et malgré l’injustice dont il a été victime, il n’y aucune chance pour qu’il fasse partie de la sélection espoirs pour les prochains Championnats d’Europe de cross,  même si plusieurs demandes ont été faites en ce sens.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment