équipe de France

A chaque sélection, les athlètes de l’équipe de France reçoivent un équipement.

 

Alors que les athlètes de l’équipe de France disputeront ce dimanche (11 décembre) les Championnats d’Europe de cross, nous nous sommes intéressés à leur sac, et notamment au pack « équipe de France » que reçoit chaque sélectionné avant un championnat.

Pour les athlètes sélectionnés en équipe de France ce week-end, la remise de leur pack d’équipements a dû avoir un goût de fêtes de Noël. En effet, à chaque sélection, la Fédération française d’athlétisme remet un ensemble de tenues aux couleurs de l’équipe de France à chacun de ses membres. Evidemment, l’effet est beaucoup moindre chez un Florian Carvalho ou une Sophie Duarte qui fêteront ce dimanche, respectivement leur 27e et 30e sélection. Mais pour les jeunes à l’image d’Alizée Benaiteau ou Mathilde Sénéchal, la remise du pack a forcément quelque chose de spécial.

Manteau, sac à pointes, gants et bonnet

Pour entrer dans les détails, les athlètes disposent tous (sauf pour quelques équipements réservés aux filles) d’un survêtement entrainement, d’un survêtement de présentation, d’un ensemble de pluie, de trois t-shirts manches courtes, de deux t-shirts manches longues, d’un maillot débardeur, d’un short, d’un boomer, d’un shorty, d’un collant, d’un cuissard, d’une brassière, d’une paire de gants, d’un bonnet, d’un sac à pointes, d’une gourde, de bas de contention, d’une veste, d’un sac de voyage et d’un sac à dos, évidemment tous siglés de la marque Asics, partenaire officiel de la Fédération française.

La FFA fait de la récup

Néanmoins, la DTN demande aux athlètes ayant déjà reçu un pack de cette saison 2016 (ceux qui ont été sélectionnés en 2016) de ramener des équipements déjà perçus. Les survêtements, le manteau, les sacs, voire le débardeur de compétition, peuvent ne pas être remplacés si l’athlète possède déjà celui de l’année en cours.

D’ailleurs, lors des changements de sponsors, comme ç’a été le cas au moment où Asics a remplacé Adidas comme partenaire de la Fédération française, les athlètes sélectionnés lors des dernières compétitions, ont eu le droit de récupérer tous les équipements Adidas qui ne serviraient évidemment plus en équipe de France. De quoi garnir leurs placards d’habits d’entrainement aux couleurs tricolores.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment