Résultats du week-end

Dimitri Bascou a remporté le 110 m haies des Championnats de France devant Wilhem Belocian et Aurel Manga.

 

Retour sur un week-end riche en performances où de très nombreux athlètes ont réussi les minima pour les Jeux olympiques de Rio lors des Championnats de France Elite. Sans oublier, les juniors qui ont brillé du côté de Mannheim. 

A Angers, l’épreuve tant attendue du 110 m haies n’aura pas déçu. En remportant le titre en 13’’05 (+2.1), un chrono qui aurait fait de lui le deuxième performeur de l’été si le vent avait soufflé un tout petit peu moins fort, Dimitri Bascou a frappé un grand coup, et confirmé les espoirs qu’il suscite depuis cet hiver. Une course particulièrement rapide, puisque derrière lui, Wilhem Belocian et Aurel Manga suivaient en 13’’15 et 13’’32 (minima pour Rio en série avec 13’’30 et 13’’33). Le leader de la discipline, Pascal Martinot-Lagarde, ne s’est classé que sixième en 13’’73 coupant son effort sur les derniers obstacles.

Le doublé pour Vicaut

Sur les haies féminines, Cindy Billaud l’a emporté en 12’’83 (+0.1), décrochant son ticket pour les Jeux olympiques, devant Sandra Gomis, 13’’01 (minima pour Rio en série avec 12’’79). A noter les 13’’19 (+1.6) en série de Laura Valette, qui font d’elle la sixième junior aux bilans mondiaux.

Nouveaux minima sur le 100 m aussi avec chez les hommes, derrière le très solide Jimmy Vicaut, vainqueur en 9’’88 (+1.9), Stuart Dutamby a lâché un impressionnant 10’’12, à seulement trois centièmes de Rio, et Mickaël meba Zeze a réalisé les minima européens avec 10’’21. A noter que Christophe Lemaitre, n’ayant pris part à la finale, a tout de même réalisé tout pile les 10’’09 (+0.7) requis pour participer aux Jeux olympiques.

Chez les femmes, Stella Akakpo a décroché la victoire en 11’’17 (-0.4) et une place pour Amsterdam, tout comme Floriane Gnafoua, sa dauphine en 11’’20 (11’’19 en série). Les deux jeunes femmes sont tout proches de s’envoler pour Rio (11’’15).

En remportant le titre en 45’’72 sur le 400 m, Thomas Jordier accompagnera Mame-Ibra Anne à Amsterdam.

Sur le 3 000 m steeple féminin, dans le sillage d’Aissë Sow, victorieuse en 9’54’’18, Lea Navarro a réalisé les minima pour les Championnats du monde juniors de Bydgoszcz, en 10’22’’46.

Lavillenie au sommet, Tamgho foudroyé

La piste d’Angers a vu naître un énorme concours de saut à la perche. Si Renaud Lavillenie a amélioré la MPM avec 5,95 m, ses poursuivants ne sont pas en reste. Kévin Menaldo, de retour de blessure après une année quasiment blanche, a réalisé les minima pour les Jeux olympiques (5,70 m) avec une barre franchie à 5,80 m. Stanley Joseph complète le podium avec un record personnel à 5,75 m.

Au triple-saut, la performance de Teddy Tamgho est à la hauteur du drame qui a suivi. Au bout de son cinquième essai, mesuré à 17,15 m (+1.8), suffisant pour Rio, le champion du monde 2013 s’est à nouveau gravement blessé, cette fois au genou. Il manquera une deuxième fois les Jeux.

Le concours du disque féminin fut le plus relevé depuis de nombreuses années. Derrière la victoire de Mélina Robert-Michon (63,40 m), Pauline Pousse a réalisé l’exploit de faire trembler la multiple championne en titre. Avec un jet à 62,68 m, elle bat son record personnel et décroche surtout sa place pour les Jeux olympiques.

Le décathlon a vu Bastien Auzeil se faire couronner avec 8 191 points, record personnel et minima pour Rio. Carton plein pour les Français, puisque Florian Geffrouais a quant à lui réussi le niveau de performance requis pour Amsterdam en totalisant 8 073 points.

Minima à la perche pour Thiziri Daci

Du côté de Mannheim, à l’occasion du Meeting International juniors, les Français se sont montrés à leur avantage, à l’image des coureuses de 200 m qui ont toutes les trois battu leur record personnel. La plus rapide d’entre elles fut Estelle Raffai, qui affirme son leadership avec un chrono de 23’’55 (-0.1). Dans la même course, Cynthia Leduc réalise 23’’66, tandis que Fanny Peltier a coupé la ligne en 23’’58 (+0.8).

Sur la distance inférieure (100 m), Tamara Murcia a retranché près d’un dixième à son record personnel. Avec 11’’72 (+1.2), elle n’est plus qu’à quatre centièmes des minima mondiaux.

Sur la même distance mais avec des haies, les Françaises ont aussi brillé, notamment Sarah Koutouan qui a pris la première place en 13’’30 (+1.7) et Solène Ndama, troisième en 13’’54.

Alors qu’elle avait déjà réalisé 4,10 m lors du Challenge mondial des Grandes écoles en juin (performance non homologuée par la FFA), Thiziri Daci s’est officiellement acquittée des minima pour les Mondiaux juniors.

Toujours du côté des concours, Hilary Kpatcha a impressionné à la longueur en retombant à 6,31 m (+0.6), minima pour Bydgoszcz.

Mischler toujours plus vite

Leurs homologues masculins ont connu moins de réussite, malgré quelques très belles performances. Le plus satisfait d’entre eux sera certainement Florian Gouacide, qui avec une victoire en 51’’38, bat son record personnel et descend sous les minima (51’’60). Sur le 110 m haies, Dylan Caty a enchaîné deux belles courses en 13’’68 (+0.2) et 13’’67 (+1.2), réalisant son meilleur chrono de la saison. Romain Lecoeur a bien failli l’accompagner à Bydgoszcz, avec ses 13’’73, malheureusement un poil trop ventés (+2.1). Le Champion du monde cadets Matteo Ngo, bien qu’à distance des minima, est descendu pour la première fois sous les 14 secondes (13’’87, vent +1.6).

Sur 400 m, Christine Jude a battu son record personnel (47’’62), toutefois loin des minima. Baptiste Mischler a quant à lui à nouveau impressionné avec un double tour de piste victorieux (1’47’’17, record personnel).

Au disque, Jordan Guehaseim n’a fait que confirmer sa place pour la Pologne avec un nouveau record personnel (58,94 m).

Enfin, au meeting de Nogent-sur-Marne, le junior Timothée Sadier a lui réussi les minima à la longueur pour deux petits centimètres. Avec un meilleur saut à 7,57 m (+1.3), il bat son record personnel.

Partager cet article

Journaliste stagiaire chez Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment