Mélina Robert-Michon

Mélina Robert-Michon s’est imposée au disque lors de la Coupe d’Europe des lancers à Las Palmas.

 

Les lanceuses de l’équipe de France ont remporté pour la deuxième année consécutive la Coupe d’Europe avec notamment les victoires d’Alexandra Tavernier et Mélina Robert-Michon. Ces deux athlètes ont réussi les minima pour les Championnats du Monde tout comme leur homologue Quentin Bigot et les marcheurs Emilie Menuet et Kévin Campion.

Lancers

A la vue de leur effectif, la délégation française se savait capable de conserver son titre chez les femmes lors de la Coupe d’Europe des lancers. Et ce week-end, à Las Palmas, les Françaises ont réussi le doublé, bien emmenées par leurs leaders. Première à se mettre en action ce samedi, Alexandra Tavernier s’imposait au marteau avec un jet à 71,71 m, synonyme de minima pour les Mondiaux de Londres (71,00 m). Aujourd’hui, la vice-championne olympique du disque Mélina Robert-Michon l’imitait en remportant son concours et en empochant les minima (62,35 m contre 61,20 m). En ajoutant la deuxième place de Jessica Cérival au poids (17,50 m) et la dixième place de Mathilde Andraud au javelot (53,17 m), les Françaises ont devancé l’Allemagne de vingt points.

Chez les garçons, Quentin Bigot signe son retour au plus haut niveau en remportant le concours du lancer de marteau avec un jet à 76,55 m, synonymes également de ticket validé pour Londres (minima 76,00 m).

Chez les espoirs, on notera les 54,00 m de Margaux Nicollin au javelot, les 57,70 m de Jordan Guehaseim au disque et les 70,48 m de Lukas Moutarde également au javelot.

Marche

Alors que Yohann Diniz a abandonné dès le sixième kilomètre suite à des douleurs à une côte, Kévin Campion a réussi de son côté les minima pour les Championnats du monde du 20 km marche en 1h21’08 (1h21’45) lors des Championnats de France à la Roche-sur-Yon. Derrière lui, les espoirs Jean Blancheteau (3e Français en 1h24’49) et Fabien Bernabe (4e Français en 1h24’51) réalisent les minima pour les Championnats d’Europe espoirs.

Chez les femmes, comme Campion, Emilie Menuet a réalisé les minima pour Londres en 1h32’00 (1h32’45) alors que c’est Clémence Beretta qui s’est imposée chez les espoirs en 1h38’23.

Sur le 50 km, le titre de champion de France est revenu à Hugo Andrieu après plus de quatre heures d’effort (4h06’42). Alors que sur 10 km, très grosse performance du junior David Kuster qui signe en 41’53 les minima pour les Championnats d’Europe de la catégorie (42’50) et la deuxième meilleure performance française de tous les temps chez les juniors.

Résultat des 10km de sélections juniors: Victoire avec un chrono de 41’53 (record perso et 2ème perf française tout temps juniors sur route). Niveau performances requis pour les championnats d’Europe juniors (42’50) cet été en juillet en Italie à Grosseto. Et je valide également deux autres sélections, pour un match international à Podebrady (République tchèque) le 9 avril et pour la coupe d’Europe de marche le 21 mai également à Podebrady. Satisfait du chrono car le parcours était très difficile avec une épingle très serré et un long faux plat casse patte. De plus que le parcours était plus ou moins étroit et qu’il était difficile de dépasser les concurrentes du 20km féminin qui marchait en même temps que nous. #racewalking #roadtopodebrady #roadtogrosseto #teampca #CSLNeufBrisach #teamcom #Mutualia #FFA

Une publication partagée par David Kuster (@david__kuster) le

Demi-fond

Ce dimanche les spécialistes du semi-marathon s’étaient donnés rendez-vous du côté de Bourg-en-Bresse. Dans des conditions climatiques idéales, la Nordiste Fanny Pruvost a conservé son titre de championne de France en 1h14’20 devant Elodie Mene (1h14’28) et Anne-Lise Rousset (1h15’50). Au coude à coude avec Pruvost jusqu’au 14e kilomètre, l’internationale Aurore Guérin termine finalement sixième en 1h16’52. Chez les espoirs, le titre est revenu à Marion Placzek qui s’est imposée dans la même seconde que sa dauphine Elodie Naze (1h20’03) alors que chez les masters le titre est revenu à Aline Camboulives (1h19’11).

Chez les hommes, comme lors de la précédente édition, c’est un master qui a remporté le scratch. Jean-Damascène Habarurema succède donc à Thierry Guibault en 1h03’53. Il devance James Theury (1h04’04), Julien Devanne (1h04’07) et Paul Lalire (1h05’01). Chez les espoirs, le titre est revenu à Mehdi Frère en 1h05’38.

En pleine préparation pour le marathon de Paris, l’international Hassan Chahdi a, quant à lui, fini sixième du semi-marathon de Rome en 1h02’51. Alors qu’aux 10 km de Saint-Médard-en-Jalles, Michaël Gras s’est imposé devant Jérémy Jolivet chez les hommes (29’48 contre 29’50) comme Sophie Duarte (32’38) chez les femmes.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment