Résultats du week-end

Alexandra Tavernier a réussi les minima olympiques au lancer du marteau.

 

Lors d’un week-end marqué par les Championnats de France de 10 km et d’épreuves combinées jeunes et nationaux, de nombreux Français ont su tirer leur épingle du jeu, à commencer par la lanceuse de marteau Alexandra Tavernier, qui a enfin réalisé les minima pour les Jeux olympiques de Rio.

En difficulté depuis le début de l’été, Alexandra Tavernier, médaillée de bronze des Championnats du monde de Pékin (2015) est finalement parvenue à retrouver son niveau. En expédiant son engin à 72,16 m lors de son cinquième essai au meeting de l’Artois (62), la Savoyarde a décroché sa qualification pour les Jeux olympiques, fixée à 72 m. Dans ce même meeting, Maëva Contion a réussi les minima européens sur 400 m haies, avec un chrono de 56’’66, quatre petits centièmes en-dessous du seuil requis pour faire partie du voyage à Amsterdam. Une première sélection chez les grands pour celle qui avait décroché une médaille de bronze en 2011 aux Championnats d’Europe juniors de Tallinn.

Tout pile pour Mame-Ibra Anne

Au Grand Prix de Bruxelles, toujours sur 400 m mais cette fois-ci sans les haies, le leader français de la discipline Mame-Ibra Anne a réalisé au centième près le chrono nécessaire (45’’90) pour défendre ses chances aux Championnats d’Europe. Une compétition qui a vu Johanna Geyer–Carles battre son record personnel en 4’11’’75 sur 1 500 m, à moins de deux secondes des minima européens (4’09 »90).

Du côté de Langueux (22), les amoureux de bitume étaient de sortie pour  les Championnats de France de 10 km. Chez les femmes, c’est la favorite et marathonienne Christelle Daunay qui l’a emporté en 32’35. Chez les hommes, victoire de James Theuri en 28’55, devant Michäel Gras (29’19) et Hassan Chahdi (29’36). Un championnat marqué par une victoire historique, celle de Jimmy Gressier (30’19), premier junior à remporter le titre à la fois dans sa catégorie et chez les Masters, devant l’expérimenté Loïc Letellier (30’21).

Des combinards pas loin du compte

Un week-end marqué également par les Championnats de France d’épreuves combinées jeunes et nationaux à Guéret (23). Le héros de ces championnats est sans aucun doute Ludovic Besson, qui avec un total de 7 330 points et trois records personnels battus, réalise le niveau de performance requis pour les Championnats du monde juniors de Bydgoszcz. Il sera accompagné en Pologne par son dauphin du jour Clément Foucat, auteur, quant à lui, d’un total de 7 317 points. Toujours chez les juniors, Elisa Pineau a pris la première place avec 5 773 points, à seulement 27 points du sésame mondial. Même constat pour le cadet Makenson Gletty qui décroche la victoire avec 7 088 points, à  12 points des Championnats d’Europe cadets.

Au meeting de Moulins (03), Haoua Kessely a de nouveau flirté avec les minima européens. Avec un saut à 6m57 (+1.0), elle prouve tout de même sa régularité. On notera aussi le record personnel à la perche du junior Pierre Cottin avec une barre franchie à 5,35 m.

Mayer en forme, Akakpo se rapproche

Le meeting de Valence (26) était l’occasion pour nombre d’athlètes français de prendre leurs dernières marques avant les Championnats de France Elite à Angers (24-26 juin). Chez les femmes, Stella Akakpo a signé un retour à son meilleur niveau, claquant deux beaux 100 m en 11’27 (+0.1) et 11’’28 (+0.3), à seulement un centième d’Amsterdam. Derrière, Véronique Mang abaissait à nouveau le chrono pour venir couper la ligne en 11’’45. Sur 400 m, meilleure performance de l’année pour Estelle Perrossier en 53’’00. Côté masculin, on notera un nouveau minima européens chez les cadets avec les 13’’85 (+1.8) de Julian Adrianavalona sur 110 m haies, les 1’47’’02 au 800 m de Samir Dahmani et le record personnel du décathlète Kévin Mayer au 110 m haies en 14’’01 (+1.5)

Du côté des Championnats d’Ile-de-France cadets-juniors à Montreuil (93), de belles performances ont été remarquées sur les plus courtes distances, avec une nouvelle prétendante au 200 m chez les juniors en la personne d’Estelle Raffai, qui a couru en 23’’62 (+2.0), minima pour les Mondiaux en poche. Chez les plus jeunes, Thomas Wanaverbecq, qui avait déjà réalisé le niveau de performance requis pour les Championnats d’Europe sur 110 m haies, a démontré son talent en s’imposant en 13’’76 face à un très fort vent (-2.6).

Sans oublier les 16,09 m (+1.3) au triple saut du junior Jordan Caraman à Fort-de-France, synonymes là-aussi de Championnats du monde juniors.

Enfin, la minime première année, Heather Arneton, a une nouvelle fois amélioré le record de France minimes de la longueur avec un saut à 6,11 m. La protégée d’Antony Yaich réalise par la même occasion la meilleure performance mondiale de tous les temps chez les moins de 14 ans.

Retrouvez tous les athlètes ayant réalisé les minima pour les grands championnats internationaux.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment