Cassandre Beaugrand

Cassandre Beaugrand a remporté le 10 km de Rome et battu le record de France juniors de la spécialité.

 

En s’imposant chez les femmes sur le difficile parcours du 10 km de Rome, Cassandre Beaugrand a battu le record de France juniors (et espoirs) de la distance (33’12) en accrochant à son scalp Christelle Daunay. Chez les garçons, belle troisième place de Florian Carvalho.

A l’origine, Cassandre Beaugrand était venue à Rome juste pour passer un nouvel an avec ses amis, profitant du 10 km pour visiter la capitale italienne. Mais avec la prodige du triathlon français, il faut toujours s’attendre à tout. Encore juniors jusqu’à ce soir minuit, l’athlète de Monaco a bouclé les 10 km en 33’12 s’adjugeant à la fois le record de France juniors mais aussi celui des espoirs (33’13 par Jacqueline Gandar) ! Une performance qui arrive à point pour récupérer un record de France juniors qu’elle avait déjà détenu en 2014 avec ses 35’04. Depuis, les triathlètes Audrey Merle (34’37) puis Cécile Lejeune (34’31 en 2015) avaient fait mieux. D’ailleurs, Lejeune avait encore raboté ce chrono il y a deux semaines lors de la Corrida de Houilles le portant à 34’22.

Beaugrand bat Daunay

Mais il en fallait plus pour Beaugrand, malgré un parcours difficile, pour laisser encore une plus grande empreinte dans les catégories jeunes de l’athlétisme, après ses quatre titres de championne de France de cross de suite et son record de France cadettes du 1 500 m en 4’17’’04. Surtout, la jeune triathlète, qui a participé cet été aux Jeux olympiques de Rio à seulement 19 ans, s’est permis de remporter la course, reléguant la recordwoman de France du marathon Christelle Daunay à la troisième place.

De retour à la compétition après une blessure au tendon d’Achille lors du marathon de Rio, Daunay est restée loin de ses standards habituels (33’32).

Missions remplies pour Carvalho et Kowal

Au contraire de Florian Carvalho qui a une nouvelle fois franchi la barrière des 29′ sur 10 km. Déjà vainqueur l’année dernière en 28’46, le miler a cette fois terminé troisième (28’54) derrière le Burundais Olivier Irabaruta (28’46) et le Kenyan Stanley Biwot (28’52). Beau troisième, il va pouvoir passer un réveillon serein puisque son échec des Europe de cross (30e) est maintenant derrière lui.

Un réveillon qui aura également une belle saveur pour l’international Yoann Kowal. Venu à Rome pour rattraper son abandon de la Corrida de Houilles (voir article), le spécialiste a cassé la barrière des 30′ en terminant 8e en 29’40 et va pouvoir repartir à l’entrainement avec la sensation du devoir accompli après seulement deux mois de reprise.

Mais pour l’heure, place au réveillon, où en plus du passage à la nouvelle année, Cassandre Beaugrand aura un joli record de France à fêter.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

  1. Debreux
    Répondre

    Bonjour, j’ai une question concernant les catégories, Cassandre Beaugrand étant née en 97, pour moi elle ne devrait pas être classé en juniors vu que, d’après la FFA, la catégorie juniors correspond aux athlètes nés en 98 ou 99. Je me suis trompé quelque part ou les règles pour les courses en Italie sont différentes?

    • Romain Donneux
      Répondre

      Bonjour, elle est effectivement espoir depuis le 1er novembre. Mais au niveau international les catégories changent au 1er janvier. Les records peuvent donc être battus jusqu’à la fin de l’année civile. C’est également le cas pour les sélections internationales comme les Championnats d’Europe de cross en décembre dernier où plusieurs athlètes étaient engagés en juniors ou espoirs alors que depuis le 1er novembre ils ne faisaient plus partie de ces catégories.

  2. Xavier Frédéric
    Répondre

    Bonjour,
    Le record de France junior amélioré par trois triathlètes en peu de temps. Une explication ?
    Les athlètes de cette catégorie ne s’intéressent pas encore au 10 km ou il y a autre chose ?

    • Romain Donneux
      Répondre

      Bonjour, il y a plusieurs raisons. Tout d’abord, le talent brut de ces athlètes et notamment celui de Cassandre Beaugrand qui est avant tout une athlète très douée. Ensuite, le facteur triathlon est évidemment une raison importante dans ces résultats. Dans les catégories cadets-juniors, les spécialistes de demi-fond s’entrainent en général moins que des triathlètes du même âge qui font beaucoup de volume à l’entrainement avec l’ajout de séances de vélo et de natation. De plus, Beaugrand a participé aux JO sur triathlon et a donc dû adapter son entrainement pour courir 10 km ce qui est effectivement moins le cas chez des demi-fondeuses de son âge qui sont en général moins portées sur les longues distances à quelques exceptions près.

Post a comment