Pascal Martinot-Lagarde

Le 28 avril dernier, Pascal Martinot-Lagarde avait stoppé son entrainement à cause d’une douleur à son pied gauche.

 

Touché au pied gauche, l’athlète, vice-champion d’Europe en salle 2017 sur 60 m haies, est retardé dans sa préparation.

La scène s’était involontairement jouée devant nos yeux le 28 avril dernier. Venus à l’INSEP pour assister à un entrainement de l’athlète Thomas Martinot-Lagarde, tout frais coureur de 400 m haies (voir article), nous avions par la même occasion assisté à une tentative de séance de Pascal, son petit frère et recordman de France du 110 m haies. Inquiet depuis plusieurs jours à cause d’une douleur au pied gauche, le médaillé d’argent des derniers Championnats d’Europe en salle sur 60 m haies affichait néanmoins un large sourire ce jour-là. En effet, l’IRM passé un peu plus tôt ne laissait transparaître rien de grave sur ce pied gênant depuis le stage d’avril aux Etats-Unis.

Stoppé en pleine séance

C’est donc avec une certaine euphorie que l’international français chaussait rapidement les pointes pour tester ce pied. Les premiers exercices se passaient parfaitement sous l’oeil du coach Benjamin Crouzet. Martinot-Lagarde commençait même à rêver d’une probable rentrée au meeting de Montgeron (14 mai), son club. Mais à la suite d’un passage plus rythmé sur des plots, afin de travailler le placement et la technique de pied, le Français coupait son effort. La douleur venait de rejaillir. La mine figée, Pascal Martinot-Lagarde retirait sa pointe gauche avant d’aller s’asseoir, la tête basse.

Et alors que son frère Thomas enchainait les 320 m haies, le cadet des Martinot-Lagarde se servait d’un stylo pour cibler sur l’avant de son pied gauche le point de la douleur avant d’aller faire des examens complémentaires toujours à l’INSEP. Ces derniers ne montraient toujours pas de fracture mais un oedème osseux. « Il y a des saisons comme ça », nous avait-il lâché devant l’enceinte du bois de Vincennes.

La sienne semble en effet mal lancée puisque après des pépins à son ischio-jambier gauche cet hiver, c’est son pied qui ne veut pas le laisser tranquille. Forfait ce dimanche pour le meeting de Montgeron, le Français pourrait également manquer les prochaines dates préalablement inscrites à son calendrier.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment