Joyciline Jepkosgei

Joyciline Jepkosgei a remporté le semi-marathon de Valence (crédit photo : organisation/IAAF).

La Kenyane Joyciline Jepkosgei a battu son propre record du monde du semi-marathon ce matin dans les rues de Valence (Espagne) en 1h04’51.

Depuis un an, Joyceline Jepkosgei a pris l’habitude de battre un record du monde à chacune de ses sorties. Déjà détentrice de la meilleure marque mondiale sur semi-marathon depuis ses 1h04’52 de Prague en avril dernier, la Kenyane avait également battu le record du monde du 10 km route toujours à Prague en 29’43 le 9 septembre.

Un finish incroyable

Cette fois, c’est à Valence en Espagne qu’elle s’est distinguée en rabotant d’une seconde son propre record du monde du semi-marathon pour boucler la distance en 1h04’51. Emmenée par son lièvre Ezekiel Kemboi, la Kenyane est passée dans le temps canon de 14’52 au 5 000 m avant de boucler le 10 km en 30’09. Finalement, le rythme faiblissait un peu (45’59 au 15e km contre 45’37 lors de son précédent record) et le record du monde semblait s’envoler. Mais comme par magie, l’athlète de 23 ans terminait en boulet de canon (1h01’30 au 20e km) pour boucler la distance en 1h04’51. « C’est la première fois que je courais à Valence et j’ai beaucoup apprécié, lâchait-elle à l’IAAF. J’espère revenir en mars pour les Championnats du monde. »

Auteure de son sixième record du monde de l’année, la Kenyane sera évidemment la grande favorite des Mondiaux de la spécialité en mars prochain.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment