Nitro Athletics Melbourne

Le Lakeside Stadium de Melbourne va accueillir, en février prochain, Usain Bolt pour le Nitro Athletics Melbourne.

 

Le Nitro Athletics Melbourne, qui aura lieu dans la ville australienne en février prochain, s’annonce comme une compétition d’athlétisme de nouvelle génération qui, en plus d’un programme riche et inédit, a réussi à se payer Usain Bolt, la légende hors de prix.

A partir du 4 février prochain, juste après la fin de l’Open d’Australie de tennis, les Australiens vont avoir l’honneur d’assister à la première compétition de l’ultime saison d’Usain Bolt. La légende du sprint, nonuple champion olympique et triple recordman du monde (100, 200 et 4×100 m) qui a annoncé qu’il arrêterait sa carrière à la fin de cette saison, sera en effet la vedette du premier Nitro Athletics Melbourne, un meeting qui s’annonce brûlant.

Un million de dollars pour Bolt

Alors que la ville du sud de l’Australie est déjà pourvue en meetings d’athlétisme (le Zatopek :10 ou le meeting World Challenge de Melbourne), une nouvelle date est à inscrire au calendrier. Et ce n’est pas une soirée mais bien trois, qu’il faudra cocher puisque la compétition se déroulera sur trois rounds au LakeSide Stadium (4, 9 et 11 février). Surtout, le format sera inédit avec six équipes (Australie, Chine, Japon, Angleterre et Nouvelle-Zélande) dont celle de Usain Bolt (« Bolt All-Stars »). Une star pour laquelle les organisateurs ont déboursé un million dollars pour s’assurer sa venue.

Côté sportif, chaque équipe sera composée de douze garçons et de douze filles qui participeront chacun à l’une des douze épreuves prévues à chaque journée. Des épreuves qui seront intéressantes à suivre puisque certaines sont très peu courues en grande compétition comme le 150 m, le 300 m ou les relais medley (200-200-400-800m) et de haies, voire même quasiment inconnues comme le 3’ run (il faudra parcourir le plus de distance en trois minutes) ou le « Elimination Mile » (des athlètes sont éliminés à chaque tour sur la distance d’un mile).

Gagner grâce aux points bonus

D’ailleurs, même les épreuves les plus classiques comme celles de la perche, du saut en longueur ou du javelot, auront un format particulier. Au saut à la perche, les athlètes n’auront que quatre sauts pour franchir la barre la plus haute possible. Pour la longueur, les participants auront également quatre tentatives, sachant qu’ils pourront utiliser un bonus appelé « Turbo-charge ». Ce dernier permettra à l’athlète  d’empocher des points supplémentaires s’il ou elle franchit une distance (8 m pour les hommes et 6,60 m pour les femmes) en l’ayant annoncé avant le saut. Enfin, pour la javelot, des points supplémentaires pourront être gagnés en annonçant à l’avance dans quelle zone du terrain le javelot va tomber.

De quoi garantir le spectacle surtout que dans beaucoup d’épreuves, le classement se fera selon le cumul des places obtenues par le garçon et la fille de chaque équipe et non à la performance brute (les relais sont également mixtes). Le but étant que chaque équipe récolte un maximum de points sur l’ensemble des trois jours d’épreuves. Un bonus leur sera d’ailleurs offert. Le « Nitro Power Play » permettra aux équipes de doubler leurs points sur une épreuve qu’elles auront préalablement choisi.

Histoire de donner également un aspect tactique à l’événement qui devrait rendre has-been les traditionnelles compétitions par équipes connues comme la Coupe d’Europe.

Pour en savoir plus sur le Nitro Athletics Melbourne.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment