Kevin Mayer

Kevin Mayer a battu son record personnel sur 400 m pour virer en tête du décathlon après une journée.

Après une première journée bien maîtrisée, le vice-champion olympique est en tête du décathlon des Championnats du Monde. Alors qu’au marteau, finalement quatrième, Quentin Bigot n’est pas passé loin d’une médaille.

A mi-journée, Kevin Mayer avait déjà pris la tête du décathlon des Mondiaux en réussissant un très bon concours de poids. Auteur de son record personnel en ouverture sur 100 m et d’une bonne longueur (voir article), le Français avait parfaitement lancé sa ruée vers l’or.

Record personnel au 400 m

Cette après-midi, il a légèrement accentué son emprise en étant tout près de son meilleur niveau à la hauteur (2,08 m) et en battant son record personnel sur 400 m (48’’26 contre 48’’28), bien aidé par son clan venu en nombre pour crier des « allez Kéké ».

Avec 4 478 points, le Français est en avance de 43 points sur son record de France réalisé aux Jeux olympiques de Rio (4 435 points). Surtout, il devance son première adversaire, l’Allemand Kai Kazmirek de 57 points. « Il ne s’est rien passé de négatif, savourait Mayer. Même dans les moments où je me sentais mal j’ai réussi à faire en sorte que tout se passe bien pour finir avec ce gros total de première journée. »

Un gros total qui lui permet d’aborder la deuxième journée avec confiance devant les Allemands Kazmirek (4 421pts) et Freimuth (4 361 points) et le Canadien Warner, troisième à Rio (4 347 points) et toujours aussi friable sur les épreuves de lancers.

Meilleure deuxième journée

D’autant que le Français possède logiquement une meilleure deuxième journée, de quoi continuer à rêver de l’or. « Si je fais les épreuves comme je sais les faire, il n’y a rien qui m’empêchera d’être champion du monde, mais c’est du décathlon, tempère Mayer. Je peux vous dire que la journée de demain c’est mon point fort par rapport à mes concurrents. » « Il faut qu’il reste dans ses intentions, prolonge Bertrand Valcin, son entraineur. Le décathlon c’est une dynamique et il était dans une bonne dynamique dès le 100m. C’est la première fois que je le vois aussi serein, c’est ce qui me plait chez lui aujourd’hui. Il n’est pas dans un état de transe comme il peut l’être, c’est étonnant. »

La dynamique était très bonne également du côté de l’aire de lancer du marteau. Impeccable en qualifications, après une saison très bien menée, Quentin Bigot est passé tout près d’une médaille. Sur le podium pendant les quatre premiers essais, le Français n’a finalement pas pu réagir sur la fin face au Russe Valeriy Pronkin (4e avec 77,67 m). « Je n’ai aucun regrets, lâchait Bigot, de retour pour sa première saison complète après deux ans de suspension pour dopage. Je ne suis pas passé loin. Tous les autres ne sont pas à leur meilleur niveau de la saison alors que moi oui, j’ai été vraiment compétitif. Pour mon premier grand championnat, quatrième, ce n’est pas rien. »

Pas de médaille, pas de débat

Dans son euphorie, Bigot en oubliait sa participation aux Jeux de Londres, qu’il a peut-être volontairement  rayé de sa mémoire, pour faire une croix sur son passé sulfureux (suspendu de juillet 2014 à juillet 2016). Et pour son retour au plus haut niveau, la médaille n’était pas loin. Des faits qui portent évidemment à réflexion, mais sans médaille, moins de débat.

Pour Mayer, demain, il ne devrait pas y avoir débat sur la piste, enfin, on en espère un beau, mais avec un Bleu titré.

Auzeil veut faire mieux qu’aux France

Bastien Auzeil, en manque de repères après un hiver compliqué par une blessure au pied, aborde ce décathlon avec l’objectif de battre son total des Championnats de France Elite. Il compte quelques points d’avance après la première journée, cumulant un total de 3 936 pts (24e – 11″35, 6,87 m, 15,23 m, 1,96 m, 50″36). « Il m’a manqué des repères, dans les sauts, expliquait-il. Je suis là avec les moyens du bord, et je donnerai tout jusqu’au bout. « . 

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment