Freddy Guimard

Freddy Guimard sera du voyage en Ouganda pour les Championnats du monde de cross.

Comme nous l’annoncions dès le 28 février, la délégation française pour les Mondiaux de cross sera seulement composée de trois athlètes, avec comme seul changement contrairement à notre annonce, le remplacement de Michaël Gras par Freddy Guimard.

Dès le 28 février (voir article), soit deux jours après les Championnats de France de cross de Saint-Galmier, nous révélions dans ces colonnes le choix de la DTN de n’envoyer qu’une petite délégation aux prochains Championnats du monde de cross-country, prévus le 26 mars à Kampala (Ouganda). A l’époque, après de nombreuses désaffections des leaders de la discipline, trois noms avaient été cochés sur cette liste à savoir : Alexis Phelut chez les juniors, Michaël Gras et Emmanuel Roudolff-Levisse pour la course seniors. Et c’est donc bien trois athlètes qui ont été retenus pour ce championnat, alors qu’à la vue des critères de sélection établis par la DTN (les deux premiers chez les juniors et seniors si susceptibles de terminer dans les 30 premiers et une équipe si son potentiel est de finir dans les 8), il aurait été possible de ne voir aucun Français en Ouganda.

Examen universitaire pour Gras

Un choix qui aurait fait grincer beaucoup de dents puisque celui de trois unités est déjà fortement contesté. Cependant, alors qu’Alexis Phelut (2e chez les juniors) et Emmanuel Roudolff-Levisse (1e espoir et 3e chez les seniors) seront du voyage, ce n’est pas Michaël Gras (2e chez les seniors) comme nous l’annoncions mais Freddy Guimard (4e Français à Saint-Galmier) qui complétera cette sélection. Le premier nommé a en effet décliné la sélection puisqu’il passera un examen scolaire trois jours avant l’épreuve, alors que la délégation française est censée décoller cinq jours avant pour l’Ouganda…

Un problème de calendrier qui profite à Guimard (30 ans), champion de France du 10 000 m en titre et qui fêtera sa première sélection dans un championnat mondial, après avoir déjà goûté au maillot bleu l’année dernière lors de la Coupe d’Europe de 10 000 m.

Le 10 000 m, où cette fois, on retrouvera bien Michaël Gras, lors des Championnats de France de Pacé (29 avril), puisque l’athlète d’Alès Cévennes a décidé de s’y aligner avant d’entamer une préparation marathon pour tenter sa chance en octobre en vue d’une qualification aux prochains Championnats d’Europe (Berlin 2018).

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment