Thomas Wanaverbecq

Thomas Wanaverbecq empoche la médaille de bronze aux Championnats du Monde Cadets (Crédit Photo : Rémy Ricecla)

 

Le récent Champion de France du 110 m haies Thomas Wanaverbecq s’est frotté aux meilleurs mondiaux pour venir glaner la médaille de bronze des Championnats du monde cadets.

Après avoir fait le plein de confiance en demi-finale en établissant un nouveau record personnel (13’’52 avec +0.7m/s), le hurdleur Thomas Wanaverbecq a brillamment terminé sur la troisième marche du podium en finale, avec une performance encore une fois proche de son record personnel (13’’55 avec +0.1m/s).

Dans une finale qui a vu le Jamaïcain De’Jour Russell s’imposer loin devant ses concurrents (13’’04, record des Championnats du monde cadets), l’athlète de l’Athlé Sud 77 n’aura pas empoché la médaille facilement, l’Espagnol Enrique Llopis terminant 4e en 13’’58.

Margot Temines toujours en lice

L’heptathlon débutait ce matin pour la Française Margot Temines. Elle a signé un nouveau record personnel à la hauteur avec 1,70 m et à mi-parcours, elle pointe à la 6ème place avec 3 320 points, à seulement 92 points du podium.

Trois autres finales avaient lieu pour les Français lors de cette deuxième session, et elles furent compliquées. Au triple saut, Anaël-Thomas n’a rien pu faire (12e avec un bond à 14,46 m) face à la suprématie du jeune Cubain Jordan Diaz, champion du monde avec un saut à 17,30 m, nouveau record du monde cadets. Une impuissance également vécue par Emilie Renaud sur 2 000 m steeple face aux athlètes kenyanes et éthiopiennes : elle termine à la onzième place en 7’08’’08. Son homologue masculin Félix Laurent ne s’est pas qualifié pour la finale du 2 000 m steeple (10e en 6’24’’46). Enfin, Amanda Ngandu-Ntumba a terminé 7ème de la finale du disque avec un jet à 46,22 m.

Entrée prometteuse pour Paul Tritenne

Paul Tritenne a réalisé une grosse entrée sur 200 m, signant un nouveau record personnel (21’’08 avec -1.0m/s), synonyme de meilleur temps des qualifiés.  En qualifications également, les triple sauteuses Victoria Josse et Téné Cissé ont composté leurs tickets pour la finale (12,74 m et 12,60 m). 

Des promesses de performances françaises pour les jours à venir, on peut l’espérer.

Partager cet article

Journaliste stagiaire chez Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment