Mo Farah

Mo Farah a décidé de quitter son entraineur Alberto Salazar.

 

Le quadruple champion olympique (5 000 m – 10 000 m) a révélé au journal britannique The Sun qu’il se séparait de son entraineur emblématique Alberto Salazar.

2017 sera donc l’année du changement pour Sir Mo Farah. Après avoir quitté le tartan par un nouveau titre de champion du monde du 10 000 m et une médaille d’argent sur 5 000 m lors des derniers Mondiaux de Londres, le quadruple champion olympique (5 000 m – 10 000 m) souhaitait passer sur la route et plus particulièrement sur marathon. Cela sera le cas mais sans son entraineur Alberto Salazar.

Retour en Angleterre

En effet, lors d’une interview au journal britannique The Sun, Mo Farah a annoncé vouloir revenir vivre à Londres et donc quitter Salazar qui est basé à Portland en Oregon aux Etats-Unis. « Je m’en vais tout simplement parce que ma famille et moi retournons vivre à Londres (à partir de janvier 2018), a lâché la star au Sun. Nous avons réalisé combien cela nous avait manqué de ne pas passer plus de temps avec nos amis et la famille. Et comme Alberto est basé aux Etats-Unis, il devient tout simplement impossible de poursuivre notre collaboration. »

D’ailleurs, le Britannique a de lui-même ajouté : « Je ne quitte pas Alberto Salazar à cause des suspicions de dopage. » Effectivement, les raccourcis ont vite été fait entre ce départ et l’enquête diligentée par l’agence américaine anti-dopage contre Salazar pour des méthodes controversées. « Ces allégations durent depuis plus de deux ans, a ajouté Farah. Si j’avais dû quitter (Salazar) à cause de ça, je l’aurais fait depuis longtemps. »

Attendu sur marathon, Mo Farah a d’ores et déjà signé un accord avec celui de Londres  en avril prochain pour entamer sa nouvelle carrière sur la route. Pour cela, il sera accompagné par Gary Lough, le mari et ex-entraineur de Paula Radcliffe.

A lire également

Mondiaux de Londres : Un roi nommé Farah

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment