Ninon Guillon-Romarin

Ninon Guillon-Romarin a réalisé les minima pour les Mondiaux de Londres au saut à la perche.

 

Alors que le meeting de Belfort se tenait (voir article), d’autres meetings du circuit ont permis aux athlètes français d’aller chercher leurs tickets pour les différents Championnats internationaux. Ninon Guillon-Romarin a notamment impressionné en réalisant les minima pour Londres à la perche.

Le meeting de Pierre Bénite est connu pour offrir de belles performances, notamment aux sauteurs. Une fois n’est pas coutume, c’est cette fois la perche féminine qui a attiré l’attention, avec la remarquable performance de l’espoir Ninon Guillon-Romarin, qui efface 4,60 m et empoche les minima pour les Championnats du Monde de Londres. Après avoir échoué à 4,72m (record de France), elle quitte néanmoins Pierre-Bénite avec la meilleure performance française de la saison.

Prétendante au podium chez les espoirs

Ninon Guillon-Romarin 4m60 !! Minimas pour Londres 🇬🇧 🌎 ! Super fier de toi continues comme ça ! #polevault #trackandfield

Une publication partagée par Axel Chapelle (@axelchapelle) le

Habituée à la tenue tricolore (9 sélections en équipe de France jeunes), la perchiste a su passer un cap cette année pour aller chercher sa première sélection chez les seniors, mais avant cela, elle sera une prétendante au podium à Bydgoszcz, puisqu’elle se classe première des bilans européens à l’issue de cette compétition. Elle retrouvera en Pologne son homologue Mathieu Collet, qui a de son côté amélioré son record personnel en franchissant 5,55 m à Pierre-Bénite, de bon augure pour les championnats d’Europe espoirs (voir article).

Toujours sur les sautoirs, la cadette Victoria Josse a réalisé les minima à la longueur pour les championnats du monde de sa catégorie en battant son record personnel de plus de 40 centimètres, avec un saut à 6,12 m (minima à 6,10 m). Du côté des hommes, Raihau Maiau a sauté à 7,94 m (+1,3 m/s), sa meilleure performance de la saison pour l’emporter devant Kafétien Gomis (7,92 m, +0,7 m/s, meilleure performance de la saison également). Au triple saut, Melvin Raffin a bondi à 16m77, prouvant sa régularité, alors que sa coéquipière juniors à Boulouris continue à grappiller les centimètres en vue de Grosseto en améliorant son record personnel au triple saut avec un bond à 13,59 m (-1,0, 2e).

Minima à la pelle à Fontainebleau

Pierre-Bénite est le meeting des sauteurs, Fontainebleau se veut celui des demi-fondeurs. Dans un 3 000 m de belle densité, la junior Mathilde Sénéchal a réalisé les minima pour les Championnats d’Europe juniors en franchissant la ligne en 9″25″76 (contre 9’30″00). Dans la même course, les cadettes Berenice Fulchiron et Claire Carrere ont validé leurs billets pour Nairobi en terminant respectivement en 9″41″63 et 9″42″21 (contre 9’45″00).

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment