Meeting d'Hérouville

Véronique Mang s’est imposée sur le 100 m.

 

Programmé à une semaine des Championnats de France Elite, le meeting d’Hérouville a permis à plusieurs athlètes de prendre des derniers repères, à l’image de Véronique Mang et Stuart Dutamby sur 100 m, de Maëva Danois sur 1 500m ou de Mickaël Hanany à la hauteur.

Tête d’affiche du meeting d’Hérouville, le Britannique Dwain Chambers a failli ne pas vivre la finale. En série, la star anglaise s’était fait voler la vedette par le Français Stuart Dutamby, auteur d’un prometteur 10’’29. Malheureusement pour le pensionnaire de l’INSEP, en finale, le fauve Chambers s’est réveillé et Dutamby n’a pas assumé. Finalement quatrième en 10’’37, il restait à distance de Chambers, victorieux dans un anecdotique 10’’29 pour son pédigrée. « Je rate mon départ en finale, regrettait Dutamby. J’essaie ensuite de rattraper mais c’est trop tard. Je suis content car j’ai eu de bonnes sensations aujourd’hui. »

Meeting d'Hérouville

Stuart Dutamby avait remporté sa série avant de manquer son départ en finale. Il termine finalement quatrième.

 

Record personnel pour Maëva Danois

Tout comme Véronique Mang, la championne de France en titre du 100 m. Victorieuse en 11’’55, l’athlète du CA Montreuil semble pointer le bout de ses pointes au bon moment. « Je me suis beaucoup amusée, lâchait-elle, radieuse, une fois la ligne d’arrivée franchie. J’en avais rien à faire aujourd’hui du résultat, je voulais juste profiter de ce moment sur la piste d’Hérouville. »

Une piste qui avait accueilli, quelques minutes plus tôt, la locale de l’étape, Maëva Danois. Déjà qualifiée pour les Championnats d’Europe sur 3 000 m steeple, la Normande était venue pour travailler sa vitesse sur 1 500 m. Un objectif réussi puisqu’elle battait son record personnel en 4’20’’36 (4e). « C’est bon pour la confiance, souriait-elle. Maintenant, j’espère faire un bon steeple aux Championnats de France. »

Meeting d'Hérouville

Elodie Normand est restée assez loin des minima européens sur le 1 500 m.

 

Des France dont Elodie Normand sera la favorite. Deuxième de ce même 1 500 m en 4’18’’91, la pensionnaire de la SCO Sainte-Marguerite restait néanmoins à distance des minima européens, son objectif du jour (4’09’’90). « C’était un peu compliqué car je me suis retrouvée vite devant, expliquait Normand, abandonnée par le lièvre au bout de 400 m. Je n’ai pas l’habitude de mener. J’ai essayé de maitriser la course mais c’était impossible. »

Hanany fatigué

Venu également pour décrocher les minima à la hauteur (2,28 m pour les Europe), Mickaël Hanany s’est arrêté à 2,18 m, après avoir tenté trois fois 2,24 m. « Dès le départ j’ai senti que je n’étais pas bien physiquement, avouait le recordman de France. J’ai eu du mal à trouver ma course d’élan. Mais même dans ces conditions là, je ne suis pas loin de passer 2,24 m. Je pense qu’avec un peu de repos ça devrait le faire soit à Valence ce week-end, soit aux France. »

Un rendez-vous national qui sera la prochaine étape de la plupart des têtes d’affiche présentes à Hérouville, alors que Hanany et Mang feront une dernière escale par Valence.

Blessure pour Julien Wanders
En quête de minima européens, l’espoir Julien Wanders s’est blessé lors du 5 000 m. Le Franco-suisse a abandonné à mi-course après avoir ressenti une décharge au tendon d’Achille, douloureux depuis une semaine. Une course de demi-fond qui, malgré le spectacle des coureurs des hauts plateaux (victoire d’Olivier Irrabaruta en 13’23’’93), n’a vu aucun Français franchir la ligne d’arrivée.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment