meeting de Montreuil

Jimmy Vicaut a égalé son record d’Europe du 100 m au meeting de Montreuil.

 

Le Montreuillois a égalé son record d’Europe du 100 m ce soir en 9’’86 (+1,8) sur la toute nouvelle piste de Montreuil. L’exploit d’une soirée où Jean-Pierre Bertrand (8,03 m à la longueur), Cassandre Beaugrand (16’07’’85 sur 5 000 m) et Phara Anacharsis (55’’84 sur 400 m haies) se sont également distingués.

Comme une évidence, les organisateurs du meeting de Montreuil avaient placé le 100 m de leur champion Jimmy Vicaut en money-time de leur manifestation. Un choix payant ce mardi soir puisque le sprinter français a égalé son propre record d’Europe en 9’’86. Bien aidé par le vent (+1,8), Vicaut s’est envolé en tête des bilans mondiaux, devant les Bolt, Gatlin et compagnie. « Je ne pensais pas faire un temps comme ça, avouait-il. J’ai même failli ne pas courir car j’ai eu une petite gêne à l’ischio-jambier à l’échauffement. Mais finalement, j’ai bien fait ! C’est une belle surprise ! »

Martinot-Lagarde gêné par le vent

Très aidant pour Vicaut, Eole l’a été un peu moins pour ses collègues du 110 m haies. Bien décidé à faire oublier sa sortie italienne, Pascal Martinot-Lagarde comptait faire descendre le chrono. Finalement, le recordman de France s’imposait en 13’’23. « Aujourd’hui je voulais faire la même course que Rome mais en version propre. Mais j’ai eu une vague de vent et j’ai fait les mêmes erreurs. » La moue de Martinot-Lagarde s’opposait au sourire d’Aurel Manga, deuxième de la course en 13’’25, minima olympiques explosés (13’’35) mais malheureusement trop ventés (+2,6).

Meeting de Montreuil

Pascal Martinot-Lagarde a remporté le 110 m haies.

 

Le constat était le même chez les filles puisque Cindy Billaud (4e) et Sandra Gomis (5e) étaient victimes d’un vent trop fort (+3,3) pour la validation de leurs belles performances (12’’86 toutes les deux).

Bosse n’a pas pu jouer

Plus chanceux, le sauteur Jean-Pierre Bertrand franchissait la barrière des 8 m à son quatrième essai (8,03 m, +1,4), de quoi lui ouvrir les portes des Championnats d’Europe. « Depuis quelques temps j’étais sur de bonnes bases, expliquait l’athlète entrainé par Renaud Longuèvre. Ce soir, j’étais en état de grâce. »

Meeting de Montreuil

Pierre-Ambroise a suivi le lièvre avant de terminer troisième du 800 m.

 

Un état de grâce qui semblait couler dans les veines de Pierre-Ambroise Bosse depuis sa meilleure performance européenne de tous les temps réussie sur 600 m ce dimanche à Birmingham. Mais après un départ trop rapide (48’’80 au 400 m pour le lièvre), le recordman de France du 800 m n’a rien pu faire contre les finishs des Kenyans Kipkoech (1’43’’85) et Kitilit (1’43’’89). « Le dernier 400 m a été très long, avouait celui qui venait de franchir la ligne en 1’44’’53 (3e). A la base on avait prévu un petit jeu avec le coach. Je devais passer en 51’’ puis attaquer dans la ligne droite opposée, avant de temporiser puis de repartir. Là, j’ai joué, mais ce n’était pas drôle. »

Abandon pour Mekhissi et Amdouni

Un jeu tactique auquel n’a pas joué longtemps Mahiedine Mekhissi sur le 1 500 m. Calé dans la foulée de Morhad Amdouni juste derrière le lièvre Thomas Larchaud, le double vice-champion olympique du 3 000 m steeple n’a couru que 850 m avant de mettre le clignotant. « On a fait une erreur d’entrainement avec le coach, regrettait Mekhissi. On a fait une grosse séance mardi et je n’ai pas récupéré. J’étais fatigué et je n’avais pas de jus. » Un clignotant qu’Amdouni a mis un tour plus tard, laissant la place de meilleur Français à Samir Dahmani (3’39’’52).

Meeting de Montreuil

Pourtant bien placés en début de course, Mahiedine Mekhissi et Morhad Amdouni ont tous les deux abandonné.

 

Beaugrand tout près du record de France

Sur le 5 000 m, la tout fraiche championne d’Europe juniors de triathlon, Cassandre Beaugrand, était venue réaliser les minima pour les Championnats du monde de sa catégorie. Longtemps dans la foulée de Laurane Picoche, qui a finalement abandonné, la Monégasque a échoué de 13 centièmes face au record de France de Charlotte Audier réalisé en 1998 (16’07’’85 contre 16’07’’72). « J’ai voulu me faire plaisir sur le 5 000 m même si je préfère le 1 500 m, lâchait Beaugrand qui s’alignera donc sur le 5 000 m aux Mondiaux. Je sens que j’ai gagné en vitesse donc je préférerais faire un 1 500 m mais avec mon programme c’est compliqué. »

Meeting de Montreuil

Cassandre Beaugrand a échoué à 13 centièmes du record de France juniors du 5 000 m.

 

Finalement, la plus heureuse, outre Vicaut, était sans contestation Phara Anacharsis. En 55’’84, la Lilloise validait son ticket pour les Jeux olympiques. « Je ne suis pas surprise car ça le fait à l’entrainement. Je suis très contente. Maintenant, je vais essayer de perdre cette seconde que j’ai en trop depuis quelques années. »

Des secondes et des mètres que les athlètes français devront grignoter jusqu’à la fin de la période des minima, début juillet.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment