Christophe Lemaitre

En 20’’44, Christophe Lemaitre a réalisé la meilleure performance mondiale de la saison sur 200 m.

 

Les cadors de l’athlétisme français ont répondu présent cette après-midi lors du meeting de Metz, et notamment les sprinters Christophe Lemaitre et Stella Akakpo, auteurs des meilleures performances françaises de l’année, respectivement sur 200 et 60 m.

Le plateau faisait rêver, les athlètes l’ont fait. Ce dimanche, le meeting de Metz a été l’occasion pour une grande partie des cadors de l’athlétisme français de sortir les pointes. Première en action, la hurdleuse Cindy Billaud signait une prometteuse rentrée en 8’’04 (8’’08 en série). Dans la foulée, son coéquipier d’entrainement et recordman de France du 110 m haies, Pascal Martinot-Lagarde en profitait pour se rapprocher de Dimitri Bascou en 7’’49, validant par la même occasion son billet pour les Championnats du monde de Portland. « C’est l’une de mes meilleures sorties de ma vie en salle », souriait le champion d’Europe en titre du 60 m haies.

Akakpo en pleurs

Stella Akakpo

Stella Akakpo a bataillé jusqu’à la ligne pour claquer un excellent 7’’12 sur 60 m, juste derrière Marie-Josée Ta Lou 7’’09.

 

Pour Stella Akakpo, son 7’’12 était sans aucun doute la plus belle performance de sa jeune carrière. En pleurs à l’arrivée, la protégée d’Olivier Vallayes n’en revenait pas après avoir pris la deuxième place du 60 m derrière l’Ivoirienne Ta Lou (7’’09). « Je ne m’attendais vraiment pas à faire un chrono comme ça ! »

Une agréable surprise que ressentait également Christophe Lemaitre à l’arrivée du 200 m. Un peu juste sur le 60 m (2e en 6’’63), le natif d’Aix-les-Bains profitait de la pression de Jeffrey John (20’’79) pour s’emparer de la meilleure performance mondiale de l’année en 20’’44 (record personnel). « Je suis super content de mon 200 m, jubilait Lemaitre. Je ne m’attendais pas à courir aussi vite car je sors d’une semaine compliquée où j’étais en méforme. »

AV6A6513

Morhad Amdouni a terminé troisième d’un 3 000 m parti sur des bases explosives.

Amdouni s’est fait plaisir

Grippé, Morhad Amdouni l’était aussi en fin de semaine. Mais le miler a fait parler sa rage de vaincre pour terminer troisième (7’47’’70) d’un 3 000 m parti sur des bases de folie (2’30 au 1 000 m) et remporté par l’Ethiopien Yomif Kejelcha (7’43’’77). « Je me suis fait plaisir à courir sur des bases de records qui me font rêver. » Un peu en deçà et fatigué, Florian Carvalho franchissait tout juste la barre des 8’ (7’59’’44) devant tout le contingent français (Collenot-Spriet 8’06’’86, Bour 8’07’’92, Moussaoui 8’12’’53, Saddedine 8’18’’88).

Moins denses, le 1 500 m et le 800 m étaient remportés par les internationaux Sofiane Selmouni (3’41’’47) et Paul Renaudie (1’48’’11).

Gueï et Gayot s’imposent

Annoncée en forme, Floria Gueï dominait le 300 m (36’’46) – « j’aurais été déçue si je n’avais pas fait moins de 37’’ » – alors que sa collègue du relais 4×400 m Marie Gayot bataillait dans la dernière ligne droite du double tour de piste pour s’imposer en 52’’75. « J’ai mal joué tactiquement avec la Polonaise (Holub). C’est la première fois que je subis la salle comme ça. Mais je suis contente de refaire un chrono en 52’’. »

Floria Gueï

Floria Gueï a dominé le 300 m en 36’’46.

Compaoré du bon pied

Une satisfaction qui émanait également du triple sauteur Benjamin Compaoré. En manque de repères lié à un changement de jambe d’appui, l’athlète de l’ASPTT Strasbourg signait un concours convaincant avec 16m77, pas très loin du vainqueur Alexis Copello (16m95). «  La victoire aurait été le petit bonus mais je suis quand même satisfait, souriait Compaoré. C’était un entrainement de luxe avec un public de luxe. »

La compétition, la vraie, aura lieu dans une semaine du côté d’Aubière pour les Championnats de France Elite. Et avec les performances d’aujourd’hui, ceux-là risquent d’être explosifs.

Retrouvez les photos du meeting de Metz.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment