Mahiedine Mekhissi

Mahiedine Mekhissi a terminé deuxième du meeting de l’Artois (Maxime Delobel pour www.trackandlife.fr).

 

Alors que le circuit mondial fait étape ce jeudi au meeting Diamond League de Lausanne, le triple médaillé olympique sur 3 000 m steeple Mahiedine Mekhissi était venu se tester sur 1 500 m au meeting de l’Artois à Bruay-la-Bussière. Bonne idée puisque le Français a réalisé les minima pour les Championnats du monde avec 3’35’’56.

Depuis le début de l’été, Mahiedine Mekhissi ne s’exporte pas en dehors des frontières françaises. Après une rentrée tonitruante sur 3 000 m steeple à Marseille (voir article), le Français s’est offert une double ration de plaisir à Lille lors des Championnats d’Europe par équipes (voir article). Désireux de courir « chez lui » sur le sol national, le Français avait donc coché le meeting de l’Artois ce soir pour se tester sur 1 500 m. Un meeting à la « campagne » histoire de revenir à l’essentiel. Un meeting isolé mais avec une belle start-list dont l’international belge Tarik Moukrime et le neo-international français Martin Casse.

Un gros dernier 300 m

Et après un passage en 2’24 derrière les lièvres, tout ce petit monde s’emballait. En costaud, Mekhissi bouclait la ligne en 3’35’’56, empochant les minima pour Londres de justesse (3’35’’60). « Mahiedine réalise un gros dernier 300 m, savourait Farouk Madaci, son entraineur. C’est très bien. Je ne m’attendais pas à ça car on était vraiment venus là pour faire une course de préparation. »

Battu par Brahim Kaazouzi (3’34’’46), Mekhissi prouve néanmoins qu’il est vraiment revenu à un très bon niveau alors le deuxième français Martin Casse se classait 11e en 3’39’’78. « On pensait avoir du retard et en fait on n’en a pas vraiment, avoue Madaci. Et en plus ça va lui donner confiance pour la suite. »

Le 1 500 m à Londres ?

La suite, ce sera le meeting de Sotteville-les-Rouen ce vendredi sur 3 000 m steeple, l’épreuve sur laquelle il voudra aller chercher la médaille d’or cet été. Même si le 1 500 m vient d’un coup de retrouver la côte. « On peut penser à tout », lâche Madaci dans un sourire.

On peut surtout penser que Mekhissi est de retour.

 

Lesueur reprend de la longueur, record pour Gressier
Dans la course B du meeting de l’Artois, Jimmy Gressier a battu son record personnel sur 1 500 m avec un temps de 3’43’’78, alors que les internationales Phara Anacharsis et Alexandra Tavernier ont respectivement  réalisé 56’’84 sur 400 m haies et 70,52 m au marteau. Belle performance également pour Frédéic Dagée au poids avec un jet à 20,01 m. A Budapest, après un début d’été passé sur le triple saut, la championne du monde en salle de la longueur Eloyse Lesueur a décidé de revenir à ses premiers amours. La protégée de Teddy Tamgho a en effet pris la troisième place du meeting hongrois avec 6,65 m, soit à dix centimètres des minima pour Londres (6,75 m).

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment