Meeting DAC Reims

Comme l’année dernière, le 1 500 m masculin devrait être l’un des moments forts du meeting du DAC Reims.

 

Devenu une date incontournable du circuit national hivernal, le meeting national du DAC Reims aura lieu ce mardi 31 janvier à la Halle Poczobut. Au programme, de belles courses en perspective dont un 800 m féminin et un 1 500 m hommes où les minima pour les prochains Championnats d’Europe pourraient tomber.

Déjà annoncé comme un rendez-vous important du calendrier hivernal, le meeting national du DAC Reims aurait pu faire exploser l’audience du live qu’il diffusera ce mardi. En effet, les organisateurs ne sont pas passés loin de faire courir Mahiedine Mekhissi dans la halle Poczobut. Le triple médaillé olympique sur 3 000 m steeple, de retour après trois mois d’entrainement passés aux Etats-Unis, a été en discussion pour courir le 1 500 m chez lui à Reims. Mais évidemment, un tel palmarès a un prix et même si Mekhissi était prêt à faire de grosses concessions financières, le deal n’a pas pu se faire. « On avait déjà des problèmes pour boucler le budget, explique Rénald Goujard, le responsable du plateau rémois. Mahiedine voulait courir chez lui et était prêt à faire de gros efforts financiers. C’est dommage de louper un tel coureur. »

Une levée de fond pour financer le meeting

Déjà obligé d’avoir recours à une levée de fonds pour boucler leur budget, les organisateurs rémois ne pouvaient pas proposer quelque chose de décent au champion local. Mekhissi devrait donc débuter son hiver à Val-de-Reuil la semaine prochaine sur 2 000 m, où il tentera de battre la meilleure performance française de tous les temps. Mais le 1 500 m de Reims devrait néanmoins avoir fière allure puisque Alexandre Saddedine et Sofiane Selmouni, respectivement premier et deuxième des derniers Championnats de France en salle de la spécialité seront présents. Dans leur viseur, les 3’41’’50, synonymes de minima pour les prochains Championnats d’Europe de Belgrade. A la vue des formes annoncées et avec l’aide du lièvre Thomas Larchaud, la barrière des 3’40 pourrait tomber.

Les courses demi-fond seront d’ailleurs à suivre de près, puisque sur 800 m masculin, l’international Paul Renaudie fera sa rentrée notamment face au jeune Leo Morgana. Alors que chez les filles, Clarisse Moh, tirée par une lièvre de luxe en la personne de l’internationale sur 400 m haies Phara Anacharsis, tentera de réaliser les minima pour les Europe (2’03’’50). Une course dans laquelle, Charlotte Mouchet, Camille Laplace ou Estelle Perrossier qui débutera sur sa nouvelle distance (voir article), pourront jouer les trouble-fêtes.

Doucouré en jubilé

Sur les autres distances, l’internationale Stella Akakpo devrait se souvenir de sa belle prestation rémoise de la saison passée (7’’19) pour aller vite. Déjà auteure des minima européens cette saison sur 60 m (7’’23 contre 7’’25), l’athlète de l’Amiens UC pourrait essayer de titiller son record personnel (7’’12). Chez les garçons, le record du meeting de Martial Mbandjock (6’’69) est en danger avec les présences des Grecs Panagiotis Andreadis et Panos Trivizas et du Nigérian Peter Emelieze.

Sur les haies, comme la saison passée, le champion du monde 2005 du 110 m haies Ladji Doucouré fera une halte par Reims. Alors qu’il prépare sa reconversion d’entraineur à l’INSEP, le hurdleur s’offre une dernière saison en guise de tour d’honneur. Sur sa route, il devra se frotter à la nouvelle génération qu’il côtoie à l’INSEP avec Simon Krauss et Benjamin Sédécias.

Enfin, Reims sera le seul rendez-vous pour les spécialistes du 400 m haies avec le meeting de Val-de-Reuil. A l’occasion, le Jamaïcain Isa Phillips (record à 48’’05) devrait faire le spectacle.

Un spectacle qui débutera dès 18h30 ce mardi et qui sera diffusé en direct sur www.trackandlife.fr.

Pour en savoir plus sur le meeting et sur la levée de fonds.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment