Mathilde Sénéchal

Mathilde Sénéchal a remporté le cross de sélection pour les Championnats d’Europe juniors.

 

Dans une course indécise jusqu’au bout, l’athlète de l’AJ Blois-Onzain a décroché sa première sélection en équipe de France devant toutes les favorites.

En l’absence de Cassandre Beaugrand (voir article), la triathlète Cécile Lejeune faisait office de favorite dans la course juniors. D’ailleurs, l’athlète licenciée à l’EFS Reims prenait les commandes du peloton assez rapidement. Mais son tempo n’était pas assez fort pour complètement distancer ses adversaires.

Sénéchal s’impose au sprint

Car derrière, elles étaient plusieurs à s’accrocher pour ravir l’une des quatre places automatiquement qualificatives. Longtemps autour de la cinquième place, c’est finalement Mathilde Sénéchal qui créait la surprise. Alors que Cécile Lejeune virait en tête dans la dernière ligne droite, la sociétaire de l’AJ Blois-Onzain revenait sur elle à l’aide d’un sprint ravageur. Dans sa foulée, Oriane Miton soufflait la deuxième place à Lejeune.

« Je m’étais préparée pour éventuellement obtenir une sélection, glissait Mathilde Sénéchal, auteure d’un chrono de 4’33 sur 1 500 m en octobre. Mais je n’étais pas citée dans les favorites parce que je ne suis pas souvent première dans les grands championnats. Je voulais une sélection. On est parties assez vite. Je suis restée dans le groupe des huit et au fur et à mesure de la course, ça se détachait. Et à la fin je suis passée. »

Maunoury et Hadji dans l’attente

Un peu plus en retrait, Alizée Benaiteau complétait la sélection alors que Perle Maunoury et Leila Hadji devront patienter avant de savoir si elles feront le voyage en Italie dans trois semaines. Alors que les internationales Lea Navarro et Alexa Lemitre terminaient respectivement 7e et 8e.

Quant à Sénéchal, la tunique bleue est déjà sur ses épaules. « Je suis super contente, Je m’entraine pour ça. J’y vais avec le sourire jusqu’aux oreilles. »

Moins impressionnante sur le papier que l’équipe masculine, la formation féminine pourra néanmoins compter sur une belle densité, et peut-être le retour de Cassandre Beaugrand.

Tous les résultats.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment