Mahiedine Mekhissi

Le triple médaillé olympique a décidé de revenir avec Farouk Madaci.

 

Depuis quinze jours, Mahiedine Mekhissi a repris l’entrainement avec le groupe de Farouk Madaci à Reims. Une collaboration qui avait déjà duré de 2008 à 2012 et qui est à nouveau au goût du jour.

Voilà c’est fait ! Mahiedine Mekhissi vient de publier sur son compte Instagram sa nouvelle collaboration avec Farouk Madaci. Séparé depuis septembre de Philippe Dupont avec qu’il s’entrainait depuis la fin de sa collaboration avec Farouk Madaci après les Jeux de Londres, Mekhissi a décidé de revenir au bercail. « Ca fait quinze jours qu’il est là avec le groupe, explique Farouk Madaci. Il a pris la température avec le groupe pour être sûr que ça se passerait bien. »

De retour d’un stage de trois mois aux Etats-Unis pour sa reprise, Mekhissi disait depuis plusieurs semaines qu’il s’entrainait tout seul. Mais finalement, c’est avec Madaci, avec qu’il était évidemment toujours resté en contact, qu’il a décidé de repartir. « Je n’ai jamais eu l’impression qu’il était parti, avoue Madaci, avec qui le triple médaillé olympique avait décroché l’argent à Londres sur 3 000 m steeple. On est toujours resté en bon terme même quand il est parti. Pour moi, un athlète n’appartient jamais à un entraineur. Même si évidemment, je suis très fier qu’il revienne vers moi car c’est un athlète d’exception, le plus grand demi-fondeur français de l’histoire. »

Objectif doré à Londres

A l’entrainement aux côtés de Vincent Luis, Tarik Moukrime ou encore François Barrer, Mahiedine Mekhissi semble déjà avoir trouvé sa place à la vue des nombreux posts qu’il a publiés en compagnie de ses nouveaux camarades d’entrainement. Il n’arrive de toute façon pas dans un univers inconnu puisqu’il a toujours été domicilié à Reims et connaît déjà ses partenaires. « Tout se passe parfaitement avec le groupe », se réjouit Madaci. « Mahiedine est une richesse pour tout le monde. »

Un peu juste cet hiver lors de sa rentrée à Val-de-Reuil (voir article), alors qu’il envisageait dans un premier temps de courir les Championnats d’Europe en salle, Mekhissi va repartir dans un cycle d’entrainement en vue des Mondiaux de Londres, son grand objectif. « L’objectif ultime ça reste Londres, lâche Madaci. Le but est de retrouver le stade olympique et de faire mieux qu’il y a quatre ans. »

On aura tous compris que la réunification du couple Mekhissi-Madaci, n’a qu’un seul objectif : l’or.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment