Meeting de Val-de-Reuil

Mahiedine Mekhissi lors de son unique sortie hivernale au meeting de Val-de-Reuil sur 2 000 m.


 

Le triple médaillé olympique est actuellement en réathlétisation du côté de l’INSEP après avoir subi deux interventions sur ses tendons d’Achille au mois de mars.

De retour avec son ex-entraineur Farouk Madaci en ce début d’année du côté de Reims (nous l’avions annoncé dans cet article), Mahiedine Mekhissi avait depuis enchaîné quelques séances dans le groupe rémois avec entre autres Vincent Luis et Tarik Moukrime. Après plusieurs mois passés du côté des Etats-Unis, le triple médaillé olympique sur 3 000 m steeple était donc revenu en France pour attaquer sa préparation en vue des Mondiaux de Londres. Cependant, ses plans, ces dernières semaines, ont été freinés par des douleurs aux tendons d’Achille.

Encore des douleurs aux tendons d’Achille

Déjà opéré du tendon droit en avril 2015, le Français était revenu cet été pour arracher une nouvelle médaille aux Jeux olympiques de Rio (3e). Cependant, son corps ne semble pas vouloir le laisser tranquille puisqu’il a subi deux injections de PRP (plasma riche en plaquettes) les 8 et 15 mars dernier sur ses deux tendons d’Achille. « J’ai des séquelles depuis pas mal de temps, a livré Mekhissi à l’Equipe.fr. Je pensais qu’avec le repos à l’automne ç’allait se consolider. Mais non. J’ai fait les injections. Je dois aller doucement et je reprends tout juste la réathlétisation avec des structures exceptionnelles à l’INSEP. »

Pas encore autorisé  à reprendre la course, Mahiedine Mekhissi va évidemment accumuler du retard qui devrait décaler son entrée en compétition cet été. « Je préfère me soigner, j’en ai assez de courir avec des douleurs », a-t-il ajouté sur l’Equipe.fr.

Pour les Mondiaux de Londres, prévus du 4 au 13 août, sa participation n’est pour le moment pas remise en cause. Surtout quand on connait la propension de ce dernier à relever les défis.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment