Mahiedine Mekhissi

Mahiedine Mekhissi n’en a pas encore terminé avec sa saison.

 

Alors que beaucoup d’athlètes de l’équipe de France ont déjà raccroché les pointes, le triple médaillé olympique sur 3 000 m steeple Mahiedine Mekhissi est encore sur le front avec, dès ce mardi soir, le 3 000 m du meeting de Zagreb (Croatie).

Alors que Renaud Lavillenie vient d’en finir avec sa saison à Berlin ce dimanche et que Kevin Mayer s’est octroyé une pause après son titre de champion du monde, avant de reprendre l’entrainement en vue du Decastar de Talence (16 et 17 septembre), Mahiedine Mekhissi n’a pas coupé après les Championnats du Monde de Londres. Déçu après sa quatrième place sur le steeple (voir article) et un peu juste lors des séries du 1 500 m qu’il a finalement voulu courir (voir article), le triple médaillé olympique a continué de s’entrainer. Il sera d’ailleurs au départ ce mardi du 3 000 m du meeting de Zagreb (Croatie), où il retrouvera entre autres les Kenyans Bethwell Birgen et Silas Kiplagat ainsi que l’Américain Ben True. Il ne sera d’ailleurs pas le seul Français en lice puisque Jeanine Assani-Issouf (triple saut), et les perchistes Stanley Joseph et Kevin Menaldo font aussi le déplacement.

Le 2 000 m au Decanation

Dans un premier temps désireux de courir à Rieti (Italie) le 3 septembre, Mekhissi a dû se rabattre sur d’autres options puisque le meeting italien a été annulé faute de finance. Et après avoir assisté au succès de son compère d’entrainement François Barrer aux Universiades devant son écran à Zagreb (voir article), il sera au départ du 3 000 m croate ce mardi, avant de normalement courir vendredi (1er septembre) à Bruxelles lors de l’ultime étape de la Diamond League. Mais alors que ses habituels collègues du steeple s’opposeront pour décrocher la ligue de Diamants, le Français sera aligné sur un 1 500 m (non labellisé Diamond League et ajouté récemment au programme). N’ayant pas couru en Diamond League cette saison, il ne pouvait pas prétendre à une place sur la ligne de départ.

Ensuite, Mekhissi sera aligné sur 2 000 m lors du Décanation (9 septembre). Et alors que cette date marque généralement la fin totale de la saison, le Rémois pourrait prolonger encore le plaisir, histoire de rentabiliser une préparation qu’il a commencé tardivement à cause de problèmes physiques (voir article).

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Post a comment