Soirées Saint-Maur

Le stade Chéron accueille chaque saison les soirées de demi-fond de la VGA Saint-Maur.

 

En perte de vitesse depuis quelques années, les soirées de demi-fond organisées par la VGA Saint-Maur vont connaître un petit rajeunissement cette année.

Tous les demi-fondeurs du Nord de la France ont déjà couru au moins une fois sur la piste mythique du stade Chéron à Saint-Maur-des-Fossés. A une époque, maintenant révolue, ce lieu a été le théâtre de plusieurs records du monde. Aujourd’hui, les athlètes viennent essayer de battre leur record personnel sur des distances allant du 800 m au 5 000 m pour la plupart des soirées. Longtemps réputées comme la Mecque du demi-fond, les soirées Saint-Maur ont perdu de leur éclat à cause de la montée en puissance d’autres rendez-vous (comme les meetings belges) et de leur incapacité à se renouveler. Qui n’a jamais couru son 1 500 m à 23h30 parce qu’il y avait du retard à cause d’un trop grand nombre de séries ? Ou s’est retrouvé dans une série peu en adéquation avec son niveau malgré un record personnel raboté de cinq secondes lors de l’inscription ?

La possibilité de tester des pointes

Certains y verront le charme de ces soirées mais c’est également leurs limites. Jean-Baptiste Sureau, un habitué des lieux, a décidé de relancer l’événement via son magasin d’Athlé Running 94. « Le but est de rendre ces soirées Saint-Maur un peu plus à l’ère de 2016. Je fais ces soirées depuis que je suis cadet. C’est sympa mais toujours à l’ancienne. Il faut redynamiser ces événements. Les rendre plus populaires et avec une plus grosse visibilité. »

C’est dans cette optique que l’entrepreneur parisien s’est associé avec le géant Nike pour ajouter un côté événementiel à ces soirées qui restent évidemment organisées par le club de la VGA Saint-Maur. Trois manifestations seront donc mises en place les 18 mai, 8 et 29 juin. « Sur ces trois soirées, un stand Nike sera installé pour permettre aux athlètes de réaliser des tests sur les produits, explique Jean-Baptiste Sureau. On pourra venir aux soirées, s’échauffer avec une paire choisie sur le stand, puis faire la même chose pour participer à son 800 m ou son 1 500 m avec une paire de pointes. »

Inscription en ligne

Evidemment, tout le monde ne pourra pas avoir le privilège de tester des nouveaux produits. Une inscription en ligne sera obligatoire pour être chaussé (lien d’inscription bientôt mis en place). D’ailleurs, l’inscription en ligne est l’autre révolution des soirées Saint-Maur. Pour éviter de se faire dépasser par un afflux trop important d’athlètes (les grosses soirées peuvent réunir jusqu’à 400 coureurs), des inscriptions en ligne seront possibles dès cette année. « Pour cette saison, cela sera assez compliqué de s’inscrire en ligne, reconnaît Jean-Baptiste Sureau. Car pour le moment, seuls les clubs pourront inscrire leurs athlètes à l’avance via le site du Comité du Val-de-Marne (lien inscription). Mais dans un futur proche, nous voulons créer un serveur unique qui pourra recevoir les inscriptions individuelles. »

Néanmoins, les athlètes désirant vraiment s’inscrire en ligne par eux-mêmes pourront le faire sur la page Facebook de l’événement. De quoi permettre d’avoir un peu de visibilité sur le nombre d’athlètes inscrits et sur les forces en présence, afin de monter de bonnes courses et d’éviter les mauvaises surprises comme c’est devenu le cas aujourd’hui. « Si des athlètes voient que untel ou untel va venir courir, ça peut les motiver, avance le gérant d’Athlé Running 94. En parlant avant entre eux, les coureurs peuvent monter de bonnes courses. »

Les meilleurs athlètes récompensés

L’occasion de courir vite et de, pourquoi pas, rafler le challenge donnant le droit à des bons d’achat. Pour décrocher le gros lot, les athlètes devront avoir participé à au moins trois courses lors de cette saison puisque le classement sera établi à la table hongroise en additionnant les points des trois meilleurs résultats réalisés à Saint-Maur. «  Cela permet de donner plus de chances à des athlètes d’Ile-de-France d’être récompensés, explique Jean-Baptiste Sureau. C’est une façon également de motiver les participants et d’inciter les gens à revenir plusieurs fois tout en faisant grossir les rangs des catégories un peu désertées, puisqu’il y aura des récompenses pour chaque catégorie d’âge. »

Quelques chanceux pourront peut-être même repartir avec un selfie avec Mahiedine Mekhissi-Benabbad, Bob Tahri ou Florian Carvalho, des athlètes sponsorisés par la marque à la virgule, qui seront conviés à assister aux courses.

Rendez-vous donc dès le mercredi 4 mai pour la première étape des soirées Saint-Maur.

Tous les informations pour les soirées Saint-Maur.

Pour les inscriptions en ligne.

Partager cet article

Journaliste professionnel. Fondateur et rédacteur en chef de Track and Life.

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment